Tour du Haut-Folin dans le Morvan : le promoteur allemand renonce

Le promoteur allemand EAK vient d'annoncer qu’il renonce à investir dans la création du premier "sentier des cimes" français dans le Morvan, nom donné au projet de tour panoramique qui devait voir le jour en 2018-2019.

Par C.R.

Cette tour de 45 mètres de hauteur devait être installée sur la commune de Saint-Prix, en Saône-et-Loire, sur le sommet du Haut-Folin, à 901 mètres d'altitude. Objectif : proposer aux touristes une vue panoramique à 360° sur le massif du Morvan.

Un projet sur lequel le Parc du Morvan, les départements de la Nièvre et de la Saône-et-Loire et la Région travaillaient depuis 2008. En 2013, des boucles de randonnée, de VTT et de ski de fond ont été créées, ainsi qu'un chalet pour accueillir les visiteurs. 

C'est à Bruxelles que les représentants du Parc naturel régional du Morvan ont rencontré l'entreprise EAK. Selon le communiqué publié par le Parc ce 15 septembre 2017, "EAK renonce à investir pour des raisons qui lui sont propres. L’entreprise évoque notamment le risque que représente un premier investissement dans un concept inexistant à ce jour en France, ce alors que les différentes sources d’études marketing font apparaître une trop grande variation dans le potentiel de fréquentation (entre 150 000 et 300 000) pour garantir une sécurité minimale.

Par ailleurs, le comportement du public français et son attachement au tourisme de nature pour la découverte des milieux naturels est une variable inconnue en terme de fréquentation payante, y compris pour des opérateurs spécialisés. 
Enfin, le contexte fiscal et social français a été perçu par EAK comme particulièrement compliqué et exigeant, et amène selon l’investisseur, des contraintes difficiles à intégrer dans le modèle économique du projet." 

Les collectivités regrettent cette décision et disent vouloir poursuivre la valorisation touristique du site du Haut-Folin. Elles vont réfléchir à un nouveau projet.

Reportage avec : Patrice Joly, président du Parc naturel régional du Morvan et président du Conseil départemental de la Nièvre (PS) ; Michel Ray, association Riverains de la D500.
Pas de tour panoramique au Haut-Folin
L'entreprise allemande qui devait construire le sentier des cîmes du Haut Folin renonce finalement à investir dans ce projet - Rémy Chidaine, Tania Gomès

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne