Vivre ensemble : le SEL de Tournus retisse les liens entre les habitants

Vivre ensemble : le SEL de Tournus retisse les liens entre les habitants
Le pays tournugeois s'est doté en 2010 d'un SEL, un système d'échange local. Les habitants partagent leurs biens, leurs savoirs, dans une relation entièrement sans argent. Ils s'échangent du temps. L'initiative permet de tisser des liens entre les adhérents qui profitent de la solidarité de chacun. - France 3 Bourgogne - Maryline BARATE / Damien RABEISEN / Olivier ALLIROL / Aurélien MARONE-MISSUD

Le pays tournugeois s'est doté en 2010 d'un SEL, un système d'échange local. Les habitants partagent leurs biens, leurs savoirs, dans une relation entièrement sans argent. Ils s'échangent du temps. L'initiative permet de tisser des liens entre les adhérents qui profitent de la solidarité de chacun.

Par M. F.

À Tournus (Saône-et-Loire), un SEL s'est mis en place. Derrière cet acronyme se cache un système d'échange local. Le principe est simple, échanger des biens, des savoirs et des services, en bannissant l'argent de l'équation.

Nicole a besoin des talents de bricoleur de Jean pour réparer son éclairage extérieur. Et c'est avec bon coeur que Jean lui rend ce coup de main. Chez les SEListes, la seule unité de valeur est le temps, comptabilisé en minute sur un carnet.

"Je sais faire plein de choses, mais ça non", détaille Nicole. "Et puis en échange, si quelqu'un a besoin d'un coup de main au potager ou à couper des herbes, je peux rendre ce genre de services."

"J'ai eu l'habitude de gérer ma vie seule. Là ça m'a permis d'apprendre à demander, et c'est une bonne chose", ajoute-t-elle. "La plupart du temps, les gens ne savent pas demander, ils n'osent pas."

Lancé en 1994 en Ariège, le concept a énormément essaimé depuis. Le SEL du Tournugeois date lui de 2010.
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Tisser des liens

Les demandes et les offres de coups de pouce sont postées sur internet. On retrouve sur le site un catalogue des services proposés. Dépannage d'ordinateur, plomberie, cours de dessin ou encore reconnaissance des champignons, la liste est longue.

Une fois par mois, les membres du SEL du Tournugeois se retrouvent autour d'une conférence, d'une projection de film, d'une activité avant de casser la croûte tous ensemble.

Ce soir-là, l'idée est d'échanger ses recettes de cuisine. Mais, sous l'anecdote, c'est bien des liens qui se tissent entre des personnes qui ne se seraient peut-être jamais rencontrées.

"Quand on arrive dans une ville et que l'on ne connaît personne, on adhére à un SEL. C'est ce que j'ai fait moi", confie Patricia. "Cela donne tout de suite accès à un éventail de connaissances et de renseignements sur la ville où on est".

Bienveillance, solidarité et égalité, voilà les valeurs cardinales du SEL de Tournus. Comme du millier d'autres qui existent en France.

Vivre ensemble

Depuis début janvier, la rédaction de France 3 Bourgogne a lancé une nouvelle rubrique hebdomadaire qui fait la part belle au vivre ensemble. Chaque lundi, nous vous racontons l'histoire de femmes et d'hommes qui ont décidé de mettre de côté leurs différences pour agir de concert. Lien social et solidarité sont leur moteur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : derniers préparatifs au lycée Montchapet pour les épreuves du bac

Les + Lus