Saône-et-Loire : Edith Gueugneau va travailler à la promotion des femmes dans les exécutifs locaux

L'Association des maires de France (AMF) a installé un nouveau groupe de travail "pour la promotion des femmes dans les exécutifs locaux". Il sera co-présidé par Cécile Gallien, maire de Vorey (Haute-Loire) et Edith Gueugneau, maire de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire). 

Par AFP

► Les femmes sous-représentées dans les exécutifs locaux

Les femmes ne représentent actuellement que 16 % des 35 500 maires de France et 8 % des présidents d'inter-communalités. C'est pourquoi l'AMF a annoncé la création d'un groupe de travail, à la veille de la journée internationale des droits des femmes.

Il sera co-présidé par Cécile Gallien, maire de Vorey (Haute-Loire) et vice-présidente de l'AMF et Edith Gueugneau, maire divers gauche de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire) et présidente de la communauté de communes "entre Arroux Loire et Somme."

L'AMF sera une "force de propositions pour faire progresser la place des femmes dans les communes et les inter-communalités, mais aussi dans la vie quotidienne de nos villes et villages, tant au regard de bonnes pratiques à diffuser, que de
dispositions juridiques à proposer aux pouvoirs publics", a indiqué Mme Gallien.

Le groupe de travail traduit, selon l'AMF, la conviction "que la mixité promue dans la vie et les politiques publiques constitue, plus qu'un devoir, une chance pour les communes et intercommunalités, et donc pour le pays".

► Une situation à améliorer dans la région

Les disparités hommes-femmes sur le marché du travail sont aussi bien réelles aux postes de responsabilité : selon l'Insee, en Bourgogne Franche-Comté, les femmes occupent seulement 18 % des postes de cadres dirigeants (22 % en moyenne nationale).

Et malgré la loi sur la parité de 2014, la Bourgogne-Franche-Comté fait partie des trois régions les plus éloignées de la parité dans les conseils municipaux : 38 % des conseillers municipaux de la région sont des femmes contre 42 % en moyenne nationale. Les hommes étant plus souvent placés en tête de liste, seulement 18 % des maires sont des femmes.

Source INSEE

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus