• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : la Roche de Solutré devient un site classé

La roche de Solutré / © Damien Solutré
La roche de Solutré / © Damien Solutré

L'ensemble formé par la Roche de Solutré, de Vergisson et le Mont de Pouilly, en Saône-et-Loire, a été classé, mercredi 27 décembre 2017.

Par Valentin Chatelier

Le ministère de la Transition écologique a fait l'annonce mercredi 27 décembre 2017 : l'ensemble qui regroupe la Roche de Solutré, la Roche de Vergisson et le Mont de Pouilly devient un site classé. "Un site remarquable qui mérite la reconnaissance nationale", indique le communiqué.



Le reportage de Damien Boutillet, Romy Ho-a-Chuck et Eric Vial
Intervenants :
-des visiteurs
-Jean-Claude Lapierre, maire de Solutré-Pouilly (SE), Président du Grand Site
-Isabelle Vernus, directrice des archives et du patrimoine culturel de Saône-et-Loire




"La qualité de ce site se trouve à présent dotée d’une protection cohérente, qui couvre l’ensemble du paysage formé par ces monuments naturels", a indiqué Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, dans un communiqué. Ce dernier a signé le décret permettant le classement du site. Il est paru au Journal officiel le 22 décembre.

La Roche de Solutré est issue d'un phénomène géologique rare. Le site est l'un des plus grands gisements préhistoriques au niveau européen. "Des milliers d'ossements de chevaux, bisons, auroch et mammouths" ont été découverts en 1866 par des géologues, précise ainsi Bourgogne Tourisme.



Un site médiatisé (aussi) par François Mitterrand


L'ancien président de la République François Mitterrand, a aidé à médiatiser la Roche de Solutré. Celui qui a été longtemps élu bourguignon en faisait l'ascension chaque dimanche de Pentecôte.

Le dernier "pèlerinage" de François Mitterrand à la Roche de Solutré
Chaque année depuis 1946, François Mitterrand effectuait l’ascension de la Roche de Solutré, en Saône-et-Loire, à la Pentecôte. En 1995, après deux septennats, François Mitterrand quitte l’Elysée. Cette année-là, très affaibli par le cancer qui l’emportera quelques mois plus tard, il effectue sa dernière visite sur le site.  - France 3 Bourgogne


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus