La sécheresse s'aggrave en Bourgogne : alerte renforcée dans l'Yonne, appel à l'aide de l'Etat en Saône-et-Loire

La sécheresse continue de s'aggraver en Bourgogne. Dans l'Yonne, le bassin de l'Armançon-Serein aval passe en crise et l'Armançon amont en alerte renforcée. En Saône-et-Loire, les maires ruraux demandent à l'Etat de mettre en œuvre les dispositifs calamités agricoles.
 

⇒ Alerte renforcée dans l'Yonne

Face à l'aggravation de la sécheresse, le préfet de l'Yonne a pris le 19 sptembre 2018 un nouvel arrêté pour modifier et étendre le dispositif de restriction des usages de l’eau.

Le secteur de l’Armançon-Serein Aval passe en crise et l’Armançon Amont passe en alerte renforcée.
Le Serein Amont est maintenu en crise, le Cousin en alerte renforcée et trois autres secteurs restent toujours en alerte : la Cure, l’Yonne aval et le Tholon-Ravillon-Vrin-Ocques. Les autres secteurs du département restent placés en vigilance.

Les mesures de restriction concernent les particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités, services de l’État et établissements publics. 

• Dans les secteurs du Serein Amont et de l’Armançon-Serein Aval en crise, de nombreux usages de l'eau sont interdits :

- Interdiction de l’arrosage des jardins et pelouses privées y compris les potagers.
- Interdiction de l’arrosage des pelouses et espaces verts, massifs fleuris et jardinières, terrains de golf, de sports (sauf green et tees -aires de départ possibles après 19h et avant 8h).
- Interdiction du lavage des façades, voies et trottoirs.
- Interdiction de l’irrigation, sauf cultures maraîchères et horticoles, pépinières, et arboriculture fruitière, dont l'arrosage est possible avant 10h00 et après 18h00.
- Interdiction du lavage des véhicules, sauf en stations professionnelles, et sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires, alimentaires ou techniques, type bétonnières) et pour ceux des services ayant des missions de sécurité.
- Interdiction du fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert.
- Interdiction du remplissage des piscines privées, hors chantiers en cours.
- Interdiction du remplissage et de la vidange des plans d’eau (sauf activités commerciales déclarées), ainsi que la vidange des piscines publiques (sauf dérogation).

L'intégralité des mesures est à retrouver sur le site de la préfecture de l'Yonne. Des mesures spécifiques s'appliquent sur les autres bassins (qui sont en alerte renforcée).
 

Dans son communiqué, la préfecture précise que, "selon l'évolution de la situation hydrologique, ces mesures pourront s'étendre à d'autres secteurs, voire s'intensifier. Un suivi hebdomadaire de la situation est réalisé par les services de l’État."  


⇒ Inquiétude des maires ruraux en Saône-et-Loire

En Saône-et-Loire, L'UMCR, Union des maires des communes rurales, annonce dans un communiqué qu'elle saisit ce 21 septembre 2018 le préfet et le directeur départemental des Territoires au sujet de la "grave situation des agriculteurs". Selon son président Jean-François Farenc :

"cette sécheresse, unique par son ampleur, appelle une réponse de l’Etat et du Ministre de l’Agriculture. Il faut maintenant éviter une catastrophe économique dans territoires ruraux."

"Il est urgent que l’Etat mette en œuvre les dispositifs calamités agricoles, sans faire porter la solidarité uniquement par l’Europe (assurance récolte), ou par les agriculteurs eux-mêmes (fonds calamités, assurances,…)."