SIA 2018 : le cheval Comtois, star des chevaux de trait français

Le cheval comtois est le cheval de trait par excellence en France. / © Sarah Rebouh
Le cheval comtois est le cheval de trait par excellence en France. / © Sarah Rebouh

Du côté du Hall 2.1, au Salon de l'Agriculture de Paris, on retrouve les équins et plus particulièrement une race bien connue de Franche-Comté : le cheval de trait comtois. Découverte en images. 

Par Sarah Rebouh

"Le cheval de trait comtois, c'est le meilleur cheval de trait au monde". Damien Prétat, représentant de l'Association Nationale du Cheval de Trait Comtois (ANCTC), est fier des chevaux qu'il défend et qu'il élève, en Franche-Comté. "Objectivement, nous sommes le plus gros effectif avec le plus grand nombre de naissances. Le Comtois est la race qui a le moins de chute des natalités"  nous détaille fièrement Damien, installé à Pouilley-les-Vignes, dans le Doubs.

"Une histoire de famille"


Le Comtois, c'est une affaire d'hommes passionnés, mais aussi de femmes. Près de la carrière du Hall 2.1, concentrée, Louise Pujol d'Arçon (25) attend sagement son passage lors du Trophée Trait d’avenir. À 22 ans, la Franc-Comtoise participe à l'épreuve de maniabilité. Le but : prouver que son cheval prénommé Douchka, beau Comtois au crin brun, répond aux ordres et possède les qualités mentales et techniques pour effectuer des travaux en tout genre.


"C'est l'occasion de présenter cette race et de la valoriser. C'est une histoire de famille le Comtois chez moi. Je suis tombée dedans toute petite" explique Louise qui termine 3ème sur 9 lors de l'épreuve de maniabilité, après avoir terminé 3ème lors de l'épreuve de traction.

SIA 2018 : le cheval Comtois, star des chevaux de trait français
Reportage : Sarah Rebouh
 
Le Comtois, traditionnellement rattaché à notre région, est en fait présent sur tout le territoire français. "Nous sommes la seule race à avoir racheté l’ensemble de l’activité de l’étalonnage français aux Haras Nationaux, anciennement propriétaires. On a investi 100 000 euros. On ne veut pas laisser tomber nos éleveurs alors que l'état se désengage petit à petit. Nous avons 78 étalons, que nous louons à l'année aux éleveurs via l'Association Nationale de Gestion des Etalons Comtois (ANGEC)" explique plus sérieusement Damien Prétat. 

Les représentants de la race sont nombreux au Salon de l'agriculture de Paris. Durant une semaine, ils vivent au rythme de l'événement et partagent leur passion avec les visiteurs, dans le but de perpétuer l'image de marque de notre cheval de trait comtois, star du cheval de trait français.

Louise Pujol et son père, également passionné de cheval comtois. / © Sarah Rebouh
Louise Pujol et son père, également passionné de cheval comtois. / © Sarah Rebouh


Comtois vs Percheron : LA BATTLE


SIA 2018 BATTLE
Images et montage : Sarah Rebouh

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Grégory : regards croisés de deux avocats du barreau de Dijon

Les + Lus