• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Stéphane Dieterich : 25 ans après, le procès du meurtrier présumé se tiendra en janvier devant les assises

Stéphane Dietrich avait 24 ans. il a été tué de 11 coups de couteau en juillet 1994 / © France 3 Franche-Comté
Stéphane Dietrich avait 24 ans. il a été tué de 11 coups de couteau en juillet 1994 / © France 3 Franche-Comté

Christophe Blind sera jugé du 14 au 18 janvier 2019 devant la cour d'assises à Vesoul (Haute-Saône). L'homme a avoué 21 ans après les faits la mort de Stéphane Dieterich étudiant retrouvé poignardé près de Belfort. 

Par Sophie Courageot

Ce procès sera l'aboutissement d'un long combat judiciaire. Le long combat de la famille de Stéphane Dietrich pour connaître la vérité. A la barre, Christophe Blind un homme de 49 ans. 

Stéphane Dieterich, étudiant de 24 ans avait été retrouvé mort, le 5 juillet 1994 dans la forêt de Cravanche. Le jeune avait succombé à 11 coups de couteau.

En décembre 2015, après 21 ans de mystère, Christopher Blind, l'un de ses anciens amis avoue l'avoir tué. Selon la justice, l'homme pourrait avoir agi pour des motifs passionnels.

L'affaire Dieterich irrésolue pendant deux décennies a toujours été très médiatisée grâce au combat de Sylvain Dieterich, le frère de la victime.

 
Stéphane Dieterich a été retrouvé poignardé le 5 juillet 1994 près de Belfort.
Stéphane Dieterich a été retrouvé poignardé le 5 juillet 1994 près de Belfort.


Christophe Blind, conseiller immobilier vivait dans le Var. Il avait été interrogé et placé en garde à vue au tout début de l'enquête. En 2013, celle ci a été relancée après le témoignage d'un lycéen de l'époque. Le suspect avait toujours nié, affirmant avoir déposé Stéphane Dieterich à la fête foraine en fin de soirée. Les deux hommes devaient partir le lendemain en vacances pour Antibes.

Christophe Blind était la dernière personne à avoir vu son frère vivant, le frère de Stéphane Dieterich avait toujours eu des soupçons sur ce dernier. 

Lors de l'arrestation de Christophe Blind, le procureur de la République Carine Greff avait expliqué que le prévenu et la victime entretenaient "une relation passionnelle et homosexuelle, houleuse, faite de ruptures". Selon les enquêteurs, Christophe Blind avait acheté un couteau et conduit la victime au Bois Joli, près de Belfort. Il devra répondre d'assassinat devant la cour d'assises. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus