Belfort : ce que l'on sait du gros contrat que décroche Alstom pour rénover des tramways de Lyon

Une bonne nouvelle de plus pour l’usine Alstom du Territoire de Belfort. Déjà rassurée par les contrats de construction du TGV du futur ou de locomotives pour l’Ukraine, elle va se voir confier la modernisation de 47 tramways Citadis lyonnais.

Alstom décroche un contrat pour moderniser des tramways de l'agglomération de Lyon.
Alstom décroche un contrat pour moderniser des tramways de l'agglomération de Lyon. © Alstom

Les 47 tramways de l’exploitant SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise) sont arrivés à mi-vie. Ils roulent depuis 2001 ou 2004 pour les plus récents. Ces tramways sont bien connus des Lyonnais et roulent sur les lignes de tram T1 et T2. Le montant total du contrat de ce chantier de modernisation pourrait avoisiner 42 millions d’euros si toutes les options sont levées comme l'indique le groupe Alstom.

La rénovation de ces tramways sera assurée par la société SCIT Equipement, qui réalisera la dépose et la repose des aménagements intérieurs et extérieurs. La modernisation apportera du travail également à cinq sites Alstom : Belfort pour la gestion du projet et l’industrialisation de la rénovation des rames pour la pré-série et la série, incluant l’intégration des composants rénovés, La Rochelle pour les études, la réalisation et la validation du prototype (rénovation rame 1), Tarbes pour la rénovation des équipements de traction/freinage et des convertisseurs de puissance, Villeurbanne pour la fourniture des nouveaux afficheurs latéraux et la rénovation des électroniques, Saint-Ouen pour le design et le service après-vente. 

Alstom avait fabriqué les rames du tramway de Lyon

Ce chantier de modernisation va permettre de prolonger de 10 ans la durée de vie des rames. Sont prévus dans les travaux, des éclairages intérieurs et extérieurs, des assises de siège, des barres de maintien, des planchers et des revêtements de sol et une harmonisation esthétique avec les rames de dernière génération. Les normes les plus récentes en matière d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite vont également être intégrées. Le premier tramway modernisé sera livré au printemps 2022.

En pleine période électorale, à quelques jours des élections départementales, le président du département du Territoire de Belfort Florian Bouquet s’est félicité de ce contrat. « C’est une excellente nouvelle pour le groupe Alstom et les salariés ainsi que pour les sous-traitants du Territoire de Belfort. Ce nouveau contrat vient s’ajouter à la commande récente de 130 locomotives passée par l’Ukraine. Après l’annonce de l’arrivée d’Amazon et de Mcphy dans le Territoire de Belfort, ce nouveau contrat s’inscrit plus largement dans notre nouvelle dynamique pour la relance de l’emploi. »

Damien Meslot, maire de Belfort président de l'agglomération de Belfort se réjouit de "cette excellente nouvelle pour le site de Belfort". "Ce contrat bénéficiera aux équipes de gestion de projet, d’industrialisation et de l’atelier. C’est également une reconnaissance du savoir-faire et des compétences des salariés Belfortains » déclare le Maire de Belfort. « Ce contrat démontre l’importance du site de Belfort et de son savoir-faire, preuve que la mobilisation des salariés, des syndicats et des élus locaux, lorsque la direction envisageait de fermer le site en 2016, a été primordiale à la préservation des intérêts stratégiques nationaux" écrit l'élu.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alstom économie entreprises