Belfort : Ginette Kolinka, 95 ans, rescapée du camp d'Auschwitz-Birkenau

Ginette Kolinka, née Cherkasky, a connu l'enfer des camps de la mort nazis. Elle a été arrêté le 13 mars 1944, à Avignon, où elle vivait avec sa famille.
Arrêtée en janvier 1944, Ginette Kolinka a été déportée au camp d'Auschwitz, jusqu'à la libération
Arrêtée en janvier 1944, Ginette Kolinka a été déportée au camp d'Auschwitz, jusqu'à la libération © France 3 Franche-Comté / R. Poirot
Son nom, Kolinka, vous dit peut-être quelque chose. Car Ginette Kolinka est la mère du batteur du groupe Téléphone, Richard Kolinka.

Ce jeudi 31 janvier, au lycée Gustave Courbet de Belfort, elle n'est pas venue pour parler de musique. Mais pour témoigner, encore et encore. Jusqu'au dernier souffle.

Ginette Kolinka raconte l'enfer. Son histoire. Arrêtée le 13 mars 1944, à Avignon, avec toute sa famille, elle est transférée au camp de Drancy. Puis, à Auschwitz. Dans le même convoi que Simone Veil.


Légion d'honneur



 Elle avait 19 ans. Un an plus tard, après sa libération, elle retrouvera sa mère et ses quatre soeurs. Son père et son frère ont été assassinés.

Aujourd'hui âgée de 95 ans, Ginette Kolinka a été faite officier dans l'ordre de la légion d'honneur.
 
Témoignage d’une déportée


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
shoah histoire sorties et loisirs résistance seconde guerre mondiale société