• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Belfort : le grand bleu s'invite à la piscine Pannoux

© Club d'apnée Belfort
© Club d'apnée Belfort

Une trentaine d'apnéistes de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est se sont retrouvés ce dimanche 20 janvier 2019  à Belfort pour une compétition interrégionale. L'objectif : se qualifier pour les championats de France en mai prochain à Limoges.

Par Frédéric Buridant

L'apnée : un sport peu connu mais qui séduit de plus en plus

Il y a quelques clubs en Franche-Comté qui proposent cette discipline, le plus souvent en liaison avec un club de plongée déjà existant. Belfort est l'exemple typique, et ils sont 14 à pratiquer cette discipline dans le Territoire. L'âge minimum requis est de 14 ans, et il n'y a pas de limite d'âge maximal. Plus globalement dans notre région, la pratique de l'apnée regroupe environ 200 adhérents.

 
© Frédéric Buridant
© Frédéric Buridant


La pratique de l'apnée 

Avant tout, c'est une maîtrise de soi pour s'économiser au maximum, une gestion de l'effort, une fois sous l'eau, c'est une autre vie qui prend forme pendant quelques instants, c'est pour cela que le corps doit être très bien préparé avant une compétition d'apnée. Il en est de même pour le mental qui aura toute son importance dans cette pratique sportive, le yoga, la méditation peuvent apporter une grande relaxation et surtout canaliser la respiration. 


 
© Frédéric Buridant
© Frédéric Buridant



L'apnée statique 

Dans le bassin de la piscine Pannoux à Belfort, il y a eu plusieurs types d'épreuves dont celles de l'apnée statique.  L'objectif est de retenir le plus longtemps sa respiration en position allongée, immobile et la tête dans l'eau. L'exemple concret d'une excellente préparation avant de se lancer dans cet exercice. Béatrice Del Negro (vidéo) est restée plus de 6 min sous l'eau. 


 


L'apnée monopalme 

Difficulté supplémentaire avec l'apnée monopalme, c'est que dans la gestion de l'effort, l'économie, il faut composer avec le fait de nager sous l'eau et de parcourir le plus de distance, comme pour l'apnée statique, l'apnéiste est encadré par des suiveurs qui tout au long de l'épreuve veuillent à sa sécurité, il y a également un médecin présent tout au long de la compétition. 


 

D'autres types d'apnée 

Il y a la dynamique avec ou sans palme et pour terminer  le 16 x 25 mètres, pour les plus endurants, puisqu'il faut parcourir 16 fois la longueur de la piscine. Toutes ces compétitions sont encadrées par des juges affiliés à une fédération , qui ont la possibilité par exemple de sanctionner avec des cartons en cas de non respect des régles de la discipline



 
© Frédéric Buridant
© Frédéric Buridant


Belfort : le rendez-vous avant les championnats de France 

Depuis 6 ans, le club de Belfort organise cette compétition réunissant les meilleur(e)s de la discipline de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est, un premier pas avant les championnats de France en mai prochain à Limoges. Une belle récompense pour le club qui a compté aujourd'hui dans les bassins, des membres de l'équipe de France. 


 
© Frédéric Buridant
© Frédéric Buridant




Objectif Paris2024 

C'était une discipline olympique en 1900, l'apnée veut revenir dans la course pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, et il se pourrait que cela soit le cas, le dossier est bien engagé. En France, l'apnée représente 25000 à 30000 pratiquants, son retour serait une excellente nouvelle pour cette grande communauté. 



 
© Club d'apnée Belfort
© Club d'apnée Belfort

Sur le même sujet

Page été : découvrir le canal du Nivernais en paddle

Les + Lus