Ce que l'on sait (ou pas) de l'entretien du FCSM devant le tribunal de commerce de Belfort

© Lionel Vadam/MaxPPP
© Lionel Vadam/MaxPPP

Des représentants du FCSM étaient attendus ce mardi 14 mai en début d'après-midi, devant le tribunal de commerce de Belfort. Peu d'informations ont fuité de cet entretien. Détails.

Par Sarah Rebouh

Au total, l'entretien, et non l'audience, aura duré deux heures ce mardi devant le tribunal de commerce de Belfort. Le cas du FC Sochaux a été analysé par la justice, pour la deuxième fois. Cinq personnes ont été entendues. Parmi elles, Pascal Busson, directeur financier, une collaboratrice de Tech Pro, Emmanuel Desplat, directeur administratif ainsi que deux représentants de l'association FCSM.

Le deux heures d'entretien ont été décomposées en deux parties. Durant 1 heure 15, les représentants du club professionnel se sont exprimés et ont répondu aux questions qui leur ont été posées. Ensuite, c'est l'association qui s'est exprimée.

À la sortie de cette rencontre, aucun des protagonistes n'a souhaité faire de commentaire. Mathieu Triclot, cofondateur de l'association Sociochaux était devant le tribunal et attendait lui aussi des nouvelles de son club de coeur. Selon lui, le scénario catastrophe ne semble pas acté. 

"Je suis venu par curiosité, pour essayer d'en apprendre plus sur ce qui pouvait se passer, parce qu'on pouvait craindre qu'il y ait de très mauvaises nouvelles. Ce qui me frappe c'est le flou sur la situation du club, même si je ne suis pas étonné. On ne sait guère plus. Le scénario potentiellement catastrophe : dettes cachées, fraude, ne semble pas acté" a expliqué le jeune homme. 

Pour l'instant, on ne connait pas la suite de la procédure qui pourrait être mise en place. Affaire à suivre... 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus