Confinement. Contrôlé cinq fois sans attestation, un Belfortain est condamné à quatre mois de prison ferme

Jugé en comparution immédiate par le tribunal de Belfort, un jeune homme de 20 ans a été condamné ce vendredi à six mois de prison, dont deux avec sursis. Il avait été contrôlé à cinq reprises sans attestation de déplacement valable.
© SIMON DAVAL / MAXPPP
Le prévenu, âgé de 20 ans, a été interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi "alors qu'il se rendait sans attestation de déplacement dérogatoire dans un commerce de proximité pour y faire l'acquisition d'une bouteille d'alcool".

Dans un communiqué, Eric Plantier, le procureur de Belfort, relate l'arrestation de ce jeune multi-récidiviste, coupable d'avoir violé les "interdictions ou obligations édictées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire" à plusieurs reprises, précise le magistrat.
 

Entre le 25 mars et le 3 avril, le prévenu a été contrôlé cinq fois dans la rue, sans attestation ou avec une attestation non conforme. L'intéressé avait même tenté d'échapper aux forces de l'ordre, qui l'avaient finalement appréhendé au terme d'une course poursuite avec la police. Il conduisait alors sans permis de conduire.

Un mandat de dépôt a été prononcé à l'issue de l'audience, le condamné a donc rejoint directement la prison pour y purger sa peine.

Le procureur a salué "l'investissement sans faille" de la gendarmerie et de la police nationale et municipale "pour faire respecter les mesures décrétées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire afin de lutter contre la propagation du virus covid-19 et sanctionner les comportements irresponsables des contrevenants".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice coronavirus/covid-19 santé société