Cet article date de plus de 4 ans

Eurockéennes : le beau et rebelle James Dean à l'affiche

Pour sa 28ème édition, les Eurocks de Belfort s'affichent aux couleurs et au look de l'acteur et mythe américain. Une icône pour un joli vent liberté sur l'édition 2016.
James Dean tête d'affiche des Eurockéennes 2016
James Dean tête d'affiche des Eurockéennes 2016 © Les Eurockéennes
Paire de lunettes et cheveux au vent dans sa rutilante Porsche 550 Spyder. L’icône américaine symbolisait ce désir de liberté et de désobéissance dans "La Fureur de vivre", le film culte de 1955.

À la fois rebelle et tendre, véritable mythe populaire et figure de la jeunesse, James Dean pose ainsi en plein centre de l’affiche 2016.


On a choisi James Dean, parce qu'il incarne la jeunessse, il symbolise le côté rebelle et la vie au jour le jour... On a fait aussi un pont avec le cinéma car Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes est aussi un fan de cinéma"

explique Gilles Frappier, graphiste.

James Dean, la fureur de vivre, bande annonce

On était au départ sur une autre photo de James Dean. Cette photo là, Jean-Paul Roland l'a repéré. On a contacté les ayants-droits et nous avons des droits d'exploitation de l'image bien limités aux visuels du site internet et à un tee-shirt dans la boutique du festival

ajoute Gilles Frappier. On voulait aussi un côté lumineux et frais pour l'affiche 2016.

Réalisé l'Agence de création graphique Taste Design, ce visuel très cinématographique est le plus bel hommage que le festival belfortain pouvait rendre à la légende du cinéma américain. Quelques années après sa mort, des milliers de lettres d’amour étaient encore envoyées chaque jour aux studios Warner Bros. Taste Design avait déjà réalisé l'affiche 2015. Et a signé quelques affiches du Festival de Cannes. 


Des célébrités comme icônes du festival

Lors des précédentes éditions, d'autres tête célèbres ont fait la une des Eurocks. De 2011 à 2013, Sitting Bull, Mohamed Ali et Emiliano Zapata ont décoré les affiches. Une trilogie signée alors par l'agence Schlep. 

© Les Eurockéennes


En 2014 on découvrait une jeune fille d’une tribu des Philippines « sorte de Mowgli psychédélique ». En 2015, le festival avait marqué une pause dans ces célébrités avec comme affiche un biker en moto sur fond noir et rose. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
eurockéennes culture musique festival