Musique : Bigger, groupe de rock franc-comtois, apprend à devenir grand grâce à l'opération Iceberg

Plusieurs groupes de musique participent à l'opération Iceberg, à l'initiative des Eurockéennes de Belfort. Pour eux, c'est l'occasion de bosser leur présence sur scène. Exemple avec Bigger, groupe originaire de Franche-Comté. 

Initié et conduit par les Eurockéennes de Belfort (France) et La Fondation CMA (Suisse), 11 acteurs culturels franco-suisses développent actuellement un projet expérimental d’accompagnement de 9 groupes émergents qui bénéficient de résidences, de formations, de concerts grâce à des moments de rencontres privilégiés avec des coordinateurs techniques, des intervenants artistiques ainsi que des communicants nouvelles technologies.

C'est le cas du groupe de rock franc-comtois Bigger. "Le quintet masculin Bigger a un don pour sécréter un rock sombre que seuls des refrains
étrangement lumineux viennent éclairer. Dans leur univers trouble et cinématographique jaillissent des réminiscences de Nick Cave ou d’Anna Calvi autant que de Baxter Dury ou des Beatles" expliquent les organisateurs de l'opération Icerberg. Nous les avons rencontrés, en pleine résidence aux Docks de Lausanne. 

Découvrez notre reportage :


Le groupe d'electro pop Komorebi, de Besançon, fait également partie du projet Iceberg. 

Au-delà du simple « tremplin musical », ce dispositif novateur d’accompagnement artistique s’inscrit par ailleurs dans un contexte de développement culturel et créatif local, décliné en 3 étapes : « Immersion » pour les temps de formation, « Arrimage » symbolisant la période de résidence et « Grand Bain » pour les concerts. Ce calendrier offre aux artistes les moyens, pendant un an, d’avancer un peu mieux armés dans la jungle des musiques actuelles.