Compétition de plongée en apnée à Belfort : "avec cette discipline, on apprend vraiment à respirer !"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Raoul Advocat

Qu’est ce qui peut bien attirer des sportifs au fond d’une piscine, pour y rester le plus longtemps possible sans respirer ? Réponse à Belfort, où s’est tenue ce dimanche 23 janvier la compétition d’apnée interrégionale Bourgogne Franche-Comté.

A la piscine de Belfort, l’ambiance est particulièrement calme pour une journée de compétition. Pas de plongeons bruyants, pas de cris d’encouragement du public, que les apnéistes n’entendraient d’ailleurs pas !  

Sport extrême, sport de sensations, de relaxation et de maîtrise de la respiration : l’apnée est une discipline à plusieurs facettes. Elle réunit environ 25 000 licenciés à la fédération française d’apnée, la FFESSM.

En compétition dans les piscines, l’apnée se pratique en statique, en dynamique ou en sprint.  

On doit compter sur notre corps, pas sur autre chose comme du matériel ou des bouteilles d’oxygène

Valentin Lebrun, club AS Belfort plongée

 Valentin ajoute : "on essaie de se vider l’esprit le plus possible, ou alors de penser à des choses agréables, de se relâcher"

 A Belfort, le reportage de Stéphanie Bourgeot, Laurent Brocard et Stéphanie Chevalier :

Pour Thiéry Bertrand, le président de la commission nationale apnée, "on apprend vraiment à respirer !"       

De la pêche à la discipline sportive

Avant de devenir un sport, la plongée en apnée a été une pratique millénaire de pêche sous-marine, à la recherche de coquillages.

La discipline est devenue un sport grâce au cinéma. En 1988, l'apnée extrême a été popularisée par le film de Luc Besson, Le Grand bleu.

Les championnats de France d'apnée auront lieu à Besançon les 7 et 8 mai 2022.