Yacine Sid condamné à 20 ans de détention pour le meurtre du lycéen Pierre Nasica

Yacine Sid a avoué avoir tué le lycéen Pierre Nasica le 27 novembre 2010 à Belfort. / © Maxppp
Yacine Sid a avoué avoir tué le lycéen Pierre Nasica le 27 novembre 2010 à Belfort. / © Maxppp

Verdict de la cour d'assises. Coupable. Point final d'un procès marathon ponctué d'aveux et de douleur.

Par Sophie Courageot

A l'énoncé du verdict, les parents de Yacine Sid fondent en larmes dans la salle. L'accusé repart très vite de son box, sans réaction à l'annonce de sa peine.

Dans la salle d'audience, le père de Pierre Nasica, Noël déclare : « On n'était pas venu chercher une peine, mais la vérité et la justice... L'enquête, l'instruction, le réquisitoire ont été menés sérieusement."

La maman, Christine Nasica, espère que les avocats de Yacine Sid ne feront pas appel dans les dix jours, pour dit-elle « tourner définitivement la page » de ce procès.

L'avocat général avait requis une peine de 20 ans de réclusion criminelle, tenant compte des aveux de Yacine Sid.
 

DMCloud:57611
20 ans de réclusion pour Yacine Sid
Le meutrier de Pierre Nasica est condamné à 20 ans de prison aux assises de Vesoul


 

Pierre Nasica était un jeune plein de vie, pas un dealer

La famille du lycéen attendait justice et vérité de ce procès. La vérité a été douloureuse à entendre. Malgré la souffrance, les parents de la victime ont montré une dignité exemplaire tout au long des audiences.
L'image de Pierre Nasica, salie pendant l'enquête, a été réhabilitée. Des rumeurs avaient circulé. Le lycéen de 15 ans avait été désigné comme étant un dealer victime d'un règlement de compte. 


Le corps de Pierre Nasica 15 ans, a été retrouvé le 1er décembre 2010 à Belfort. Le jeune lycéen a été tué de plusieurs coups de couteau. / © AFP / Famille
Le corps de Pierre Nasica 15 ans, a été retrouvé le 1er décembre 2010 à Belfort. Le jeune lycéen a été tué de plusieurs coups de couteau. / © AFP / Famille

 

De terribles aveux en plein procès

Lundi 8 avril, au troisième jour de son procès, Yacine Sid a fait la terrible révélation. Il a avoué avoir tué le lycéen Pierre Nasica. Son meilleur ami, disait-il. 

Le 1er décembre 2010, le corps de l'adolescent de 15 ans était retrouvé à Belfort. Il a été touché de 25 coups de couteau. Ses mains étaient liées devant. 

A la barre, Yacine Sid a expliqué qu'il avait des problèmes d'argent, liés à une escroquerie à la carte bancaire et des dettes de stupéfiants. Devant les assises, il a avoué être jaloux de Pierre Nasica. L'accusé a expliqué qu'il avait eu l'impression que son ami ne l'avait pas pris au sérieux lorsqu'il lui a demandé de l'aide ce 27 novembre 2010. 

Deux ans de mensonges 

Depuis sa mise en examen pour meurtre le 20 janvier 2011, Yacine Sid clamait son innocence. L'accusé a reconnu au cours du procès ses multiples mensonges. Il a mis en scène la mort de Pierre. Il a multiplié les fausses pistes vers lesquelles il a orienté les enquêteurs.

Pendant de longs mois, Yacine Sid a mis en cause trois dealers qui auraient frappé Pierre pour une dette de drogue, mais l'aurait laissé repartir lui. 

La défense mise à mal

Le système de défense de Yacine Sid a très vite vacillé pendant le procès. Les témoins ont décrit un accusé menteur, manipulateur.

Selon plusieurs experts, Yacine Sid est un être froid, égocentrique, pervers. Et on peut tuer, en quelques minutes, sans être recouvert de sang. Les experts ont balayé les arguments des avocats de l'accusé Patrick Uzan et Alain Dreyfus-Schmidt.

Les avocats de la défense ont tenté d'atténuer la peine de leur client. Ils ont plaidé la requalification de "l'homicide volontaire" en "coups ayant entraîné la mort, sans intention de la donner", passible de 15 ans de prison. Un argument qui n'a pas convaincu la cour d'assises au vu des éléments de l'enquête. 

10 jours pour faire appel du verdict

Pour Maître Uzan, l'avocat de Yacine Sid, ce procès doit s'arrêter là : « Il faut faire preuve de pudeur. Pierre est parti à l'âge de 15 ans. Yacine Sid est condamné à 20 ans. Il sera libre dans quelques années. Je demanderai à la famille de ne pas faire appel, pour ne pas imposer un second procès mutilant aux parents de Pierre Nasica" a t-il déclaré.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus