• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

TGV : la Région s'oppose à la suppression sèche des escales entre Paris et Lausanne

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

La Région Bourgogne-Franche-Comté s’oppose à la suppression sèche d’un aller-retour Paris-Lausanne via Dijon, Dole et Frasne.

Par TMD

Lyria prévoit la suppression d’un aller-retour en TGV Paris-Lausanne via Dijon, Dole et Frasne pour la nouvelle desserte TGV qui sera mise en œuvre en décembre 2019. Dans les gares de Dole et Frasne, trois TGV passeront au lieu de quatre chaque jour. En compensation, la SNCF annonce un renforcement de la capacité avec la généralisation des wagons à deux étages. 

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, se dit "opposée à cette suppression sèche de dessertes de ces trois gares. A l’origine de la création en 2018 d’un comité de suivi des dessertes du Lyria, je réunirai ce comité le plus rapidement possible pour auditionner Lyria sur ce choix de parcours évitant la Bourgogne-Franche-Comté au profit de Genève.

La présidente a annoncé qu'elle interpellera directement Elisabeth Borne, la Ministre des Transports, "sur cette prise de décision unilatérale qui contredit la loi pour un nouveau pacte ferroviaire récemment votée, tant sur la forme que sur le fond.

Reportage de Jérémy Chevreuil et Fabienne Le Moing. 
 

 

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus