Transports urbains de Mâcon et Dole : Keolis en négociations pour racheter CarPostal France

Keolis, filiale de transports urbains de la SNCF, veut acheter les activités françaises du groupe suisse CarPostal, qui gère les réseaux urbains de huit villes, dont Mâcon en Saône-et-Loire et Dole dans le Jura.
 

"Keolis est en négociations exclusives avec la Poste suisse (la maison mère de CarPostal, ndlr) pour racheter CarPostal France", a déclaré une porte-parole mardi 28 mai 2019.
Celle-ci a refusé d’en dire davantage tant que l'opération ne sera pas finalisée.

Le réseau de transports Keolis "jouit d'une bonne réputation sur le marché" et il a "l'intention de reprendre toutes les sociétés de CarPostal France", indique la Poste helvétique qui dit vouloir "assurer une cession socialement responsable".

CarPostal France est présent dans l'Hexagone depuis 2004

Le groupe suisse exploite huit réseaux urbains dans l'est et le sud-est de l’Hexagone (dont Agde, Dole, Mâcon, Menton, Sète et Villefranche-sur-Saône), ainsi que des lignes interurbaines.

CarPostal avait été au coeur d'un scandale en Suisse en 2018 après la découverte de caisses noires qui lui ont permis pendant des années d'encaisser illégalement des subventions en cachant ses bénéfices réels. Ces révélations avaient poussé La Poste suisse à revoir son organisation et à entamer son retrait du marché français.