Valdoie : A la suite d'un drame familial, une femme décède après avoir été heurtée par un train

Ce matin à Valdoie, vers 7h40, une femme est décédée après avoir été heurtée par un train sur la ligne SNCF Belfort-Vesoul. Son mari, venait d'être mis en examen puis placé en détention provisoire pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans et viol sur mineur de 15 ans.

© Lionel VADAM Max PPP
Ce matin, vers 7h40, un conducteur du TER, parti de Belfort en direction de Vesoul, n'a pas pu éviter une femme qui était à pied sur la voie ferrée. La personne est décédée sur le coup. Il s'agit d'une femme de 36 ans résidant à Vescemont (90). 

Suicide ou accident ? Une enquête pour déterminer les causes de la mort a été confiée à la direction départementale de la sécurité publique du Territoire de Belfort. La police nationale de Belfort s'est rendue ce samedi matin sur les lieux à Valdoie dans le Territoire-de-Belfort.

Dans l'après-midi, le procureur de la République du tribunal judiciaire de Belfort, Eric Plantier, précisait le contexte de ce drame dans un communiqué. Le mari de la victime,  pompier professionnel dans le Territoire-de-Belfort, venait d'être mis en examen pour des faits d'agression sexuelle sur mineur de 15 ans et viol sur mineur de 15 ans. Les deux victimes, appartenant au cercle familial du mari, ne sont pas les enfants du couple.

Le parquet de Belfort venait de procéder à l’interpellation à Tignes (73) et au placement en garde à vue ce mercredi 21 octobre 2020 d’un homme de 42 ans dans le cadre d’une enquête relative à des faits d’agression sexuelle sur mineur de 15 ans et viol sur mineur de 15 ans.
"L’intéressé, présenté vendredi 23 octobre 2020 au pôle de l’instruction de Montbéliard a reconnu les faits et été mis en examen puis placé en détention provisoire" précise le communiqué. 

Le chauffeur du TER a été choqué et la cellule psychologique de la SNCF lui propose son aide comme à chaque fois dans ces circonstances. A bord, il y avait trois passagers qui ont pu se rendre à leur destination soit par taxi soit par bus. La circulation de trois autres TER a été également supprimée. Là aussi les voyageurs ont été pris en charge par un taxi ou par un bus. La circulation ferroviaire sur la ligne Belfort-Vesoul a pu être rétabli vers 10h45.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers