Jusque-là disponibles uniquement en pharmacie, les autotests pourront être vendus dans les supermarchés jusqu'au 31 janvier. Les magasins, eux, attendent encore d'être livrés.

C'est une mesure que le secteur réclamait depuis le printemps. Alors qu'ils n'étaient jusque-là disponibles qu'en officine, les autotests pourront être vendus dans les rayons des supermarchés, jusqu'au 31 janvier 2022, selon un arrêté paru au Journal officiel, mardi 28 décembre

Une décision qui a réjoui les patrons des grandes chaînes de distribution, tels que Michel-Édouard Leclerc, président du Comité stratégique des centres Leclerc, qui a salué une "mesure juste et utile", sur Twitter. 

Commandes effectuées

Les clients franc-comtois devront néanmoins patienter quelques jours avant de pouvoir se diriger vers les rayons de leurs supermarchés. Car au sein des magasins, l'heure est encore à l'attente des livraisons.

Les commandes ont été prises et anticipées au niveau du groupe, et on nous a répondu qu'on devrait les recevoir le plus rapidement possible.

Benjamin Bruder, responsable qualité de l'hypermarché Leclerc de Montbéliard

à France 3 Franche-Comté

Du côté du Super U de Besançon, on en est au même point, ou presque. "Nous venons d'avoir l'information, les commandes devraient être effectuées dans la journée de mercredi, au niveau du groupe", assure Gérald Bontemps, responsable du magasin. 

Forte demande

À l'accueil des magasins, les clients sont déjà nombreux à réclamer les autotests. "Nous avons déjà beaucoup de demandes. L'information passe à la télévision, donc forcément, ça commence à arriver", explique Gérald Bontemps. 

À l'hypermarché Leclerc de Montbéliard, l'expérience du mardi 28 décembre est parlante. Le magasin, qui avait anticipé l'achat d'un carton de 250 autotests pour le personnel, et qui dormait jusque-là dans les stocks en attendant la validation de vente, a vu ses stocks "entièrement s'écouler en l'espace d'une journée", raconte Benjamin Bruder. 

Beaucoup de personnes se présentent à l'accueil pour demander des autotests, cela devient très urgent.

Benjamin Bruder, responsable qualité de l'hypermarché Leclerc de Montbéliard

à France 3 Franche-Comté

"Pas avant début janvier"

L'arrivée effective des autotests dans les stocks des magasins ne devrait donc pas arriver avant quelques jours, voire "début de semaine prochaine" répondent d'autres enseignes de la région. 

Au Super U de Besançon, ce ne sera peut-être pas avant le début d'année prochaine. "Apparemment, les commandes effectuées ne devraient pas arriver avant le 5 janvier", précise Gérald Bontemps.

Plusieurs grandes enseignes ont indiqué que ces autotests seraient vendus à prix coûtant dans les magasins. À ce titre, Dominique Schelcher, a précisé qu'ils devraient être trouvables dans les rayons "à moins de deux euros".