• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“Voter FN, c'est voter Daech“ dit François Patriat, le Front National dénonce un ”dérapage”

François Patriat, sénateur de Côte-d'Or
François Patriat, sénateur de Côte-d'Or

Le président socialiste de la région Bourgogne François Patriat a affirmé que "voter FN, c'est voter Daech". La tête de liste Front National en Bourgogne/Franche-Comté Sophie Montel a dénoncé "un dérapage odieux" mardi 1er décembre 2015.

Par B.L. avec AFP

"Daech fait le boulot du FN. S'il réussit à communautariser les gens, le but est atteint", a déclaré François Patriat lors d'une réunion publique à Besançon lundi 30 novembre 2015.

Selon une retranscription de ses propos réalisée par le quotidien Est républicain, le président de la région Bourgogne a ajouté : "Marion Maréchal-Le Pen l'a dit elle-même, la campagne du Front national est dynamisée par les attentats".



"Cette déclaration aurait dû immédiatement faire réagir mon opposante (la tête de liste socialiste Marie-Guite Dufay), qui aurait dû se désolidariser de tels propos. Elle n'en a rien fait, et donc "qui ne dit mot consent", a réagi Sophie Montel. "La politique doit avoir des limites, elles ont été dépassées. Je demande solennellement à Marie-Guite Dufay de s'excuser de ce dérapage odieux", poursuit la candidate frontiste.
Le PS est "pris de panique après la publication de sondages qui (la) mettent en position de force pour remporter la région Bourgogne/Franche-Comté", estime Sophie Montel.

Réaction de Sophie Montel (FN)

François Patriat maintient ses propos

De son côté, François Patriat a déclaré face à une caméra de France 3 Bourgogne qu'il "maintenait ses propos et assumait ce qui n'est ni douteux ni un amalgame. Il faut dire les choses telles qu'elles sont", a-t-il précisé.

François Patriat (PS) maintient ses propos sur le FN et Daech
François Patriat était plutôt discret pour ne pas dire absent de la campagne socialiste des régionales... A quelques jours du scrutin le président sortant du conseil régional de Bourgogne s'adresse aux abstentionnistes et met en garde : "voter FN, c'est voter Daech". Il fait référence à des propos tenus par Marion Maréchal-Le Pen.

A noter que les propos du président de la région Bourgogne ne font pas l'unanimité parmi ses proches.
C'est le cas notamment de la conseillère régionale PS Safia Otokoré qui l'a fait savoir via le réseau Twitter.




Selon un sondage BVA publié dimanche 29 novembre, le FN progresse et a des chances d'arriver en tête en cas de triangulaire en Bourgogne/Franche-Comté, où l'issue est désormais jugée trop incertaine pour désigner un favori.

Après ces déclarations, l'ambiance promet d'être animée lors du grand débat des régionales qui aura lieu en direct sur l'antenne de France 3 Bourgogne mercredi 2 décembre, à 22h50. Six têtes de liste seront présentes, dont Marie-Guite Dufay, présidente sortante PS du conseil régional de Franche-Comté et Sophie Montel, député européenne et conseillère régionale sortante FN de Franche-Comté.

A lire aussi

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la difficile conversion au bio d'éleveurs laitiers

Les + Lus