Auxerre : arrivée des tests antigéniques en pharmacie

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Latour

Face à l'épidémie de Covid, les tests antigéniques commencent à faire leur apparition. C'est le cas dans l'Yonne à Auxerre, où ces tests sont disponibles en pharmacie et permettent d'obtenir un résultat rapide.

Les tests antigéniques étaient attendus pour le mois d'octobre, ils arrivent début novembre dans les pharmacies. Des tests plus rapides, destinés à identifier les cas tout en allégeant la charge de travail des laboratoires avec les tests PCR.

Même procédure qu'un test PCR

Le test se présente de la même façon qu'un test PCR pour les patients : un prélèvement est effectué dans les fosses nasales avec un écouvillon. En revanche, la réaction des échantillons sur la plaquette de test se fait en une demi-heure, sans avoir recours aux laboratoires.
Deux points capitaux pour les patients, soucieux d'avoir une réponse.
Comme le précise Frédérique, une patiente venue se faire tester : "C'est déjà plus rassurant de savoir tout de suite, on est déjà moins inquiets d'avoir les résultats d'un examen tout de suite, que si on attend une journée ou deux." 
Le test permet de savoir si une personne est infectée du virux Covid-19, mais sans en connaître la quantité.

A qui se destine ce test ?

Gratuit, plus souple et plus rapide, le test antigénique est d'abord à l'intention de :
  • personnes asymptomatiques hors cas contact ou détectées au sein d'un cluster
  • personnes symptomatiques de moins de 65 ans si le test a lieu moins de 4 jours après le début des symptômes, ou s'il est impossible d'effectuer un test PCR avant 48h ou bien si les personnes n'ont aucun risque de forme grave de Covid-19

Qui peut les pratiquer ?

Les infirmiers, les médecins ou encore les pharmaciens peuvent effectuer ces tests antigéniques. Plus besoin de passer par un laboratoire pour effectuer les tests.
L'Autorité Régionale de Santé voit en ce test une nouvelle "arme" pour détecter les cas positifs et remonter les chaînes de contamination, comme le précise Eve Robert, déléguée à l'ARS pour l'Yonne : "Ça va nous permettre de disposer d'une nouvelle arme pour casser les chaînes de contamination de coronavirus. C'est une arme qui est complémentaire, ça ne va pas remplacer les tests PCR, mais c'est une arme qui va être efficace car les tests permettents d'obtenir des résultats très rapides."

Moins fiables que les tests PCR, les tests antigéniques devraient permettre de désengorger les laboratoires, mais aussi de détecter et d'isoler beaucoup plus rapidement les "cas Covid".

Le reportage de Baziz Djaouti et Gabriel Talon
Intervenants :
  • Frédérique, patiente
  • Elie Henriot, pharmacien à Auxerre
  • Eve Robert, déléguée de l'ARS pour l'Yonne
Auxerre : arrivée des premiers tests antigéniques en pharmacie