Législatives 2022 : qui est Daniel Grenon, le nouveau député RN d'Auxerre-Puisaye dans l'Yonne ?

Publié le
Écrit par Lisa Guyenne

Le candidat RN est sorti vainqueur du second tour des élections législatives, ce dimanche 19 juin. Il occupera pour cinq ans le siège de député de la 1ère circonscription de l'Yonne (Auxerre-Puisaye).

Il est la surprise de ce second tour, dans une circonscription acquise depuis dix ans par un baron local, le LR Guillaume Larrivé. Daniel Grenon, retraité, novice en politique et sympathisant de longue date du Front national, a permis ce dimanche au RN de décrocher pour la première fois la première circonscription de l'Yonne, celle d'Auxerre-Puisaye. 

Épicier à la retraite depuis 2010

À 73 ans, cet ancien épicier est retraité depuis 12 ans. Né à Saint-Fargeau, il vit près de Charny-Orée-de-Puisaye et est membre de plusieurs associations sportives, notamment de tir à l'arc, un sport qu'il affectionne.

Ce mandat de député représente sa première investiture : Daniel Grenon avait tenté sa chance pour la première fois lors des départementales 2021, sans succès. Arrivé avec 18% des voix, son binôme n'avait obtenu aucun siège. Il figurait aussi sur la liste de Julien Odoul aux régionales de la même année. Pourquoi se présenter aux législatives 2022 ? "Comme j'avais fait des scores pendant les départementales, je m'étais dit : pourquoi pas", a expliqué Daniel Grenon ce lundi 20 juin sur l'antenne de France Bleu Auxerre.

Peu habitué des médias

Contrairement à son rival LR Guillaume Larrivé, habitué des plateaux de télévisions nationales, Daniel Grenon n'est pas rompu à l'exercice médiatique. Lors de cette campagne des législatives, il avait décliné l'invitation de France 3 Bourgogne à participer au débat du premier tour dans sa circonscription de l'Yonne.

Au sujet de la défaite de Guillaume Larrivé, pourtant député pendant dix ans de cette circonscription, Daniel Grenon évoque justement le manque de proximité de l'ex-élu. "Guillaume était un homme de terrain, mais il a perdu, peut-être, parce qu'il n'était plus suffisamment de terrain, peut-être à cause de son comportement", estime-t-il sur France 3 Bourgogne. Au second tour, Daniel Grenon a vraisemblablement bénéficié du report de voix LR : "Les électeurs de Guillaume m'ont apporté leur confiance", analyse-t-il. Guillaume Larrivé n'avait en effet pas donné de consigne de vote à ses 8 700 électeurs, qui avaient le choix entre le RN et la NUPES au second tour.

La baisse de la TVA comme mesure-phare

Daniel Grenon se décrit comme un "homme de terrain avant tout, toujours au contact des citoyens et du public, j'adore dialoguer beaucoup avec eux". Au sujet de son âge, qu'il ne cache pas, il assure être prêt au combat.

"C'est une lourde tâche qui m'attend, c'est vrai, j'en prends conscience, mais j'ai encore la puissance de pouvoir le faire. Je vais aborder ces cinq ans avec beaucoup de force. Je donnerai de mon mieux."

Daniel Grenon

Le dossier qui lui tient à cœur ? "La fameuse baisse de TVA, qu'il faudra vraiment baisser pour redonner du pouvoir d'achat à cette masse populaire sur la première nécessité", ajoute-t-il auprès de France Bleu. Il promet d'être un député au contact de tous ses administrés, "quelles que soient les opinions". "Il n'y a pas lieu d'avoir peur du RN. On est un parti comme un autre parti. On nous a toujours donné des coups de bâton, mais je ne vois pas pourquoi. Nous sommes des êtres humains avant tout."

► VIDÉO : La réaction de Daniel Grenon sur France 3 Bourgogne le soir de son élection dimanche 19 juin 

durée de la vidéo : 02min 22
Daniel Grenon réagit à son élection lors des législatives 2022 ©France Télévisions