Tempête Aurore : en Bourgogne, le département de l'Yonne le plus touché par les dégâts

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Latour
Dans le département de l'Yonne, de nombreux arbres se sont retrouvés cassés ou déracinés par la tempête. Ici sur la commune de Chaumot (Yonne)
Dans le département de l'Yonne, de nombreux arbres se sont retrouvés cassés ou déracinés par la tempête. Ici sur la commune de Chaumot (Yonne) © Michel Maillet

La tempête Aurore, qui a touché la Bretagne et le Nord de la France, dans la nuit de mercredi 20 au jeudi 21, a eu aussi des effets dans l'Yonne, qui était placée en vigilance jaune. Les pompiers ont effectué une centaine d'interventions liées au coup de vent.

Les vents venus de Bretagne ont soufflé aussi dans l'Yonne. Le département avait été placé en vigilance jaune, où on attendait des rafales jusqu'à 80km/h.

Des fortes rafales de vent dans l'Yonne

Les sapeurs-pompiers de l'Yonne ont passé une nuit agitée, ils recensent une centaine d'interventions sur le département, liées au coup de vent de la nuit.

Environ 90 interventions ont concerné uniquement des opérations de dégagement de la voie publique.

Selon la page Risque météo Yonne 89, les vents ont soufflé à 100 km/h sur le secteur d'Auxerre-Perrigny.

Sur Sens, les vents ont soufflé à 96 km/h.
A Savigny-sur-Clairis : 98.6 km/h
A Saint-André-en-Terre-Plaine : 94 km/h
Saint-Privé : 91.4 km/h
Cerisiers : 67.6 km/h.

Le reste de la Bourgogne touché, mais dans une moindre mesure

En Côte-d’Or
Une seule intervention cette nuit liée au vent : un accident de la circulation provoqué par un arbre tombée sur la chaussée sur le secteur de Semur en Auxois.

Dans la Saône-et-Loire
Un feu d’habitation hier soir dans le secteur de Pierre-de-Bresse avec un fort risque de propagation lié au vent. Beaucoup de moyens déployés avec une quarantaine de pompiers.

Dans la Nièvre
Pas d’interventions spécifiques

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.