Dans l’Yonne, un équipage de pompiers agressé la nuit dernière à Joigny

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Guyenne

Mobilisés sur un accident de la route, les pompiers de Joigny ont été pris à partie par un groupe dans le quartier de la Madeleine.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un équipage de pompiers de Joigny s’est rendu sur le théâtre d’un accident de la route dans le quartier de la Madeleine. Une voiture est visiblement arrivée trop vite et a embouti un autre véhicule en stationnement. 

Sur place, les pompiers ont été rejoints par un groupe qui les a pris à partie, en les menaçant et les insultant. Les pompiers se sont réfugiés dans leur camion. Le groupe en a profité pour se saisir d’un extincteur que les pompiers avaient apporté avec eux, pour le vider dans le camion. 

Pas le scénario d’une embuscade

Les soldats du feu sont "évidemment très choqués", témoigne le maire de Joigny, Nicolas Soret. Il est passé les voir à la caserne "à la première heure ce samedi pour leur témoigner du soutien et de la pleine solidarité de la ville". "Ils ont été surpris et ont eu peur. A Joigny, on ne s’attend pas à ce genre de choses. C’est la première fois que cela se produit", constate l’élu. 

D’après les premiers éléments, cette agression relève davantage d’une improvisation plutôt que d’une embuscade. "On est pas du tout sur le schéma d’un guet apens", estime le maire. Les agresseurs pourraient, en fait, avoir décidé de s’en prendre aux pompiers afin de faire diversion, pour exfiltrer le ou les passagers de la voiture accidentée, ou bien récupérer le contenu du véhicule. 

"Je fais toute confiance à la gendarmerie et à la justice pour retrouver les coupables", assure Nicolas Soret, qui condamne "avec une immense fermeté cet acte d’une lâcheté insondable".