Joigny : comment aider Juliette Moraine à représenter la France à l’Eurovision ?

Le candidat de la France à l’Eurovision sera sélectionné ce samedi 30 janvier lors d’une soirée diffusée sur France 2 durant laquelle le public votera avec un jury de dix célébrités. La chanteuse Juliette Moraine, originaire de Joigny (Yonne) espère empocher le ticket pour la finale. 

Cette année, ils sont douze en compétition. Douze chansons et 17 artistes qui peuvent espérer représenter la France à l’Eurovision en mai à Rotterdam (Pays-Bas). Mais il n’y aura qu’une seule place. Les candidats seront départagés ce samedi 30 janvier au soir, sur France 2, dans le cadre d’Eurovision France, c’est vous qui décidez !

L'émission permettra aux téléspectateurs de choisir l'artiste qui représentera la France. Parmi les douze prétendants, Juliette Moraine, originaire de Joigny (Yonne), espère bien décrocher son ticket pour les Pays-Bas. Mais pour cela il faudra convaincre le public de voter pour sa chanson, Pourvu qu'on m'aime. Une chanson qu'elle a écrite et composée par ses soins. 

Clip youtube de Juliette Moraine pour Eurovision

Un vote en trois étapes 

Dans un premier temps, le public votera pour ses sept chansons préférées. Le jury composé de dix personnalités parmi lesquels Amir, représentant de la France à l'Eurovision en 2016, la chanteuse Natacha Saint-Pier ou encore le couturier Jean-Paul Gaultier, pourra de son côté repêcher une chanson parmi les cinq non qualifiées en accordant un "euro-ticket". 

Puis, lors de la deuxième étape du vote, les huit chansons s'affronteront. Cette fois-ci, les votes des téléspectateurs compteront pour 50% et ceux des jurés pour 50%. L'artiste ou le groupe d'artistes qui récoltera le plus de voix représentera la France à l'Eurovision 2021.

La dernière ligne droite pour Juliette Moraine 

"C'est beaucoup d'excitation et puis il y a la pression parce que c'est quand même un concours de chant". A la veille de son passage dans l'émission, Juliette Moraine se dit prête à affronter la scène, le public et le jury pour décrocher sa place en finale de l'Eurovision. Actuellement en pleine préparation de l'émission, elle a pu découvrir le plateau et commencer les répétitions de l'émission dès jeudi. 

Depuis un mois, comme les autres candidats, elle enchaine les tournages de clip, les interviews, la promotion sur les réseaux sociaux. L’Eurovision est une grosse machine. Et pour Juliette Moraine, elle tourne à plein régime. D'autant plus que la Jovinienne est la seule concurrente à ne pas avoir l'appui d'une maison de disques.

"J’ai l’impression de faire une campagne électorale. Je découvre pleins de nouveau métiers. Il faut devenir sa propre attachée de presse", raconte-t-elle avec le sourire. C’est plein de trucs à gérer mais c’est agréable. La jolie partie des réseaux sociaux, c’est que l’on a le retour en direct des gens. Et cela donne de la force."

 

Un marathon médiatique 

Si elle se présente en outsider, Juliette Moraine a déjà une grosse expérience de la scène. Gérer ce stress et toute cette pression, elle y est habituée. En 2014, la jeune femme de 30 ans a réussi à se hisser en quarts de finale de l'émission The Voice avant de jouer depuis plusieurs années à l'étranger dans la comédie musicale Roméo et Juliette. "J'ai l’impression de ne plus être trop la même personne mais quand on a fait les simulations des jurys, je me suis dit c’est ok. Il y a 7 ans, je prenais les choses très à coeur, alors que là, je me dis c’est déjà trop bien d’être-là, d’avoir de la visibilité", confie la chanteuse. 

Et pour se préparer au mieux, l'Icaunaise a adopté une hygiène de vie pour bien se préparer à gérer la fatigue et arriver dans les meilleurs conditions à l’émission. "Je me suis mis à faire beaucoup de sport, à me lever très tôt, à manger très bien. Et on se rend compte que si le corps va bien, la tête va bien. Et effectivement, à un jour du prime, je ne suis pas sur les rotules. J’en ai encore sous le pied." 

Et pour faire la différence et remporter les votes du public et du jury, Juliette Moraine mise sur son authenticité. "Je pense qu'il faut toucher les gens, il faut chanter bien. Je ne vais pas être dans une "sur-performance". En tout cas, son père, Bernard Moraine, y croit dur comme fer. "On n’est plus dans l’émotion, cela se défend. Sa chanson peut rencontrer un public. Ça, j’y crois."

Un album en 2021

Même si la chanteuse n'est pas sélectionnée pour la finale, elle assure que "tout ira très bien." Pour son père, il est clair que cette émission devrait apporter un coup de boost à la carrière de sa fille. "Même si elle ne va pas à Rotterdam, c’est gagné. Et je ne pense pas qu’elle reste très longtemps sans maison de disque" affirme Bernard Moraine.

Juliette Moraine a d'ailleurs plusieurs projets. Pourvu qu’on m’aime est le premier titre de son album studio qui devrait sortir très prochainement. Un album qui s'intitulera Jusqu’à toi.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture