Rave party dans l'Yonne : le rassemblement est terminé

Ce dimanche 2 décembre, la préfecture de l'Yonne annonce la fin définitive de la rave party organisée à Saint-Florentin depuis vendredi soir. Les participants ont quitté les lieux.

La fête est finie. Depuis ce vendredi 31 décembre, une rave party était organisée dans une ancienne usine d'extincteurs de Saint-Florentin (Yonne). Mais ce dimanche 2 janvier, les teuffeurs venus des quatre coins de la France, qui étaient plus de 1 500 au pic de l'événement, ont quitté les lieux. L'annonce a été faite par la préfecture du département dans un communiqué.

Dans la nuit, la musique avait été arrêtée à une heure du matin et près de 1 000 personnes avait déjà quitté les lieux aux alentours de neuf heures. Les gendarmes étaient arrivés peu avant onze heures pour convaincre les derniers récalcitrants de quitter les lieux. Le mouvement a définitivement été arrêté en début d'après-midi. Tout s'est passé dans le calme. "Le rassemblement se termine grâce à l'action déterminée des services de l'État et de ses partenaires", salue la préfecture. 

Pour rappel, le secteur était surveillé depuis ce samedi par un important dispositif de gendarmerie, qui comprenait notamment un hélicoptère. Plusieurs axes routiers avaient été également barrés pour sécuriser la zone. Les déviations ne sont désormais plus actives.

Au total, 2 000 contrôles ont été effectués tout au long du rassemblement, pour un constat de 250 infractions. 14 enceintes, 3 groupes électrogènes et 10 jerricans d’essence ont été saisis.

Une enquête en cours

Une enquête a par ailleurs était ouverte pour "organisation illicite d'un rassemblement festif à caractère musical".  "Les investigations se poursuivent sous l’autorité du procureur de la République pour établir les responsabilités des organisateurs et caractériser les infractions relevées", ajoute le préfet, qui se félicite de la fin de la rave party.

Sur franceinfo, le maire de Saint-Florentin, Yves Delot, a expliqué avoir rencontré près de 150 participants à la rave party ce samedi 1er janvier. J'ai été heureux de voir qu'ils étaient très respectueux envers le maire de la commune. Ce sont des jeunes vraiment bien élevés [...] C'est là une jeunesse qui voulait faire un 1er janvier entre eux, c'est tout."

Les fêtards lui avaient alors expliqué que la rave party se terminerait ce dimanche avant midi. À notre micro, l'édile se dit soulagé que les participants aient tenu leur promesse: "Ils tiennent leur parole et j'en suis très heureux. Ils ont fait une fête impromptue. Maintenant, il n'y a plus qu'une chose à faire, c'est partir".

Avec cette évacuation, la zone industrielle va pouvoir retrouver une activité normale alors que les premiers travailleurs sont attendus dans leurs usines ce dimanche.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité