Le piéton fauché par un véhicule de gendarmerie à Sens résidait dans le Doubs

La victime était âgée de 53 ans. L'homme a été percuté mortellement mercredi 22 novembre par un gendarme, mis en examen pour homicide involontaire. 

© Alex Baillaud - maxppp

Le gendarme a percuté mortellement le piéton alors qu'il voulait éviter un autre véhicule.

La procureure de la République de Sens Marie-José Delambily a confirmé le placement sous contrôle judiciaire du jeune gendarme avec notamment interdiction de conduire. Ce dernier a été mis en examen jeudi 23 novembre pour homicide involontaire, a indiqué la procureure de la République de Sens Marie-José Delambily.

Vers 19 heures mercredi, le véhicule a fait un écart avant de toucher un trottoir, ce qui aurait fait perdre le contrôle au chauffeur, heurtant ensuite un arbre, puis la victime de 53 ans, selon les premiers éléments de l'enquête.

Le gendarme de 20 ans, qui regagnait le centre-ville avec une personne interpellée à bord, aurait eu son gyrophare et sa sirène deux tons allumés, selon une source proche de l'enquête.

Ses analyses toxicologiques (alcoolémie et stupéfiants) se sont révélées négatives, selon la procureure de la République.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers