Yonne : les habitants de Ste-Magnance s’opposent au projet de centrale d’enrobage

L'autoroute A6 fait l'objet de travaux pour aménager une 37ème voie vers Auxerre
L'autoroute A6 fait l'objet de travaux pour aménager une 37ème voie vers Auxerre

Les habitants de cette commune du sud de l’Yonne estiment que ce projet est néfaste pour l’environnement. Le projet a été monté pour alimenter en bitume une portion de l’A6 près d'Auxerre, à plus de 50 km de distance.

Par Muriel Bessard

Le projet doit être validé par la préfecture

A l'origine,
, dans le Chablisien. Mais il a vite été abandonné suite à la mobilisation des riverains. Il refait surface donc un peu plus au sud, où il suscite de nouveaux des réticences à Sainte-Magnance mais également dans les communes voisines. Selon les habitants, les bitumes issus des résidus de raffinage du pétrole contiendraient des polluants persistants dans l'environnement et transférables dans la chaîne alimentaire. Le dossier est en cours d’instruction. C’est la préfecture de l’Yonne qui validera ou pas le projet, valable dès mai 2017 pour 6 mois renouvelable une fois.

la centrale est prévue pour produire 55.000 de bitume 

L’enrobage est destiné à des travaux d’aménagement d’une troisième voie sur l’A6 autour d’Auxerre. 55.000 tonnes sont nécessaires pour ce chantier situé à plus de 50 km de Sainte-Magnance. Cela entraînera le passage chaque jour de la semaine de 120 poids-lourds, aller et retour. Les responsables de l’entreprise Colas Nord-Est, missionnée par l’APRR pour cette centrale, n’ont pas voulu répondre à l’équipe de France 3 Bourgogne. Mais, dans la presse, ils contestent l’idée que la centrale engendrerait des odeurs désagréables et le dégagement de gaz cancérigènes. Une motion lancée par les riverains a recueilli près de 500 signatures

Le parc du Morvan n'a pas été consulté

Autre souci : Sainte-Magnance se situe dans l’enceinte du Parc naturel régional du Morvan. Mais les dirigeants du Parc n’ont pas été consultés pour ce projet. Patrice Joly, président du Parc naturel régional du Morvan, se dit « surpris » de cette absence de consultation et estime que –d’un point de vue environnemental- le projet devrait faire l’objet d’études plus poussées.

Les habitants de Sainte-Magnance s’opposent à un projet de centrale d’enrobage.
Reportage de Baziz Djaouti, Yonne Etienne, Emmanuel Picaut et Pascal Rondi avec : Fabien Von Nagel du collectif "Pas de bitume dans le Morvan" ; Laurent Cluzel, maire (SE) de Bussières et Patrice Joly, président du Parc naturel régional (PNR) du Morvan - France 3 Bourgogne


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus