Plan de chasse “Sangliers” dans l'Yonne : le tribunal administratif donne raison à la Préfecture

Sangliers, attention les dégâts ! / © maxppp
Sangliers, attention les dégâts ! / © maxppp

Le tribunal administratif de Dijon a rejeté jeudi la requête des chasseurs de l'Yonne. Ils contestaient l'arrêté préfectoral qui suspend le plan de chasse des sangliers sur les zones cynégétiques du Serein, du Vermentonnais, de la Puisaye, du Vrin et du Chablisien jusqu'au 28 février 2017.

Par CJ

Le tribunal administratif de Dijon a rejeté jeudi 9 février la requête de la fédération départementale des chasseurs de l'Yonne qui réclamait l'annulation de l'arrêté préfectoral suspendant temporairement le plan de chasse des sangliers.

Les trop grands effectifs de ces animaux causent des ravages dans les parcelles cultivées et menacent les semis de printemps des agriculteurs. Or, cette année, la chasse n'est pas parvenue pas à réguler leur nombre.

La préfecture de l'Yonne a donc pris la décision, avec l'avis favorable de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage, de suspendre temporairement le plan chasse "Sanglier"sur les zones cynégétiques du Serein, du Vermentonnais, de la Puisaye, du Vrin et du Chablisien jusqu'au 28 février 2017 .

Cette suspension exceptionnelle signifie que les chasseurs ne sont plus limités par les dispositions du plan de chasse dans les zones concernées. Les sangliers pourront être abattus et transportés sans dispositif de marquage réglementaire jusqu’à la date de fermeture générale de la chasse. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

C'est votre tour - Les collections incroyables du château de Savigny-les-Beaune

Les + Lus