le certificat médical: à quoi ça sert?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Avec Hélène Pedech

Cela fait partie des rituels de rentrée : les demandes de licences sportives. Depuis une dizaine d'années, elles sont soumise à la délivrance d'un certificat médical. Mais pourquoi?

Tout savoir sur la Route du Rhum : Route du Rhum 2022

Le certificat médical doit attester que le patient, quelque soit son âge, ne présente aucune contre-indication à la pratique de ce sport.

Un passage obligé à l'inscription dans un club, qu'il ne faut pas prendre à la légère. Car même si elle parait banale, la pratique d'une activité sportive peut comporter un risque pour certaines personnes. Et en cas d'accident, ce certificat sera d'une grande aide auptrès des assurances.













MODE D'EMPLOI:
* QUAND LE CERTIFICAT EST-IL EXIGIBLE ?

Pour une première demande, vous devez présenter un certificat datant de moins de 120 jours (4 mois). Si vous renouvelez une inscription, le certificat doit dater de moins de 180 jours (6 mois).



* QUEL TYPE DE CONSULTATION ?

Il n'y a pas de consultation type mais des recommandations. Pour des sports dits "sans risque", c'est au médecin d'adapter son examen clinique au patient et à l'activité fonction notamment des antécédents, de l'âge et du niveau de la pratique sportive (compétition ou pas ?)

Des sports dits "à risque" (certains sports de combat, sports mécaniques motorisés, sports aériens, sports sous-marins, tir avec arme à feu, etc.) sont, eux, soumis à des règles précises élaborées par les fédérations.



* REMBOURSEE ?

Officiellement, l'Assurance-maladie ne prend pas en charge la consultation pour délivrance d'un certificat de non contre-indication à la pratique d'un sport. Dans les faits, de nombreux médecins établissent une feuille de soin, estimant que cela relève de la prévention.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité