Cesson-Montpellier : On refait le match !

Voici la vidéo du match par lequel le scandale est arrivé. C'est la chaîne rennaise TVR qui avait retransmis le match en direct le 12 mai dernier. Et depuis quelques jours, la vidéo inonde la toile.

Par avec Stéphane Grammont

Le Contexte : Montpellier est champion de France depuis une semaine et Cesson-Sévigné se maintient s’il gagne la rencontre qui a lieu le 12 mai 2012 devant plus de 4 000 personnes à Rennes. Cesson n'a jamais battu Montpellier en sept confrontations entre les deux clubs. Montpellier n'a pas gagné un match à l'extérieur depuis la mi-mars. Et au final, c'est Cesson qui remporte le match. 

Le Problème : La Française des Jeux a enregistré de nombreux paris suspects autour de ce match.

L'enquête : La star du handball Nikola Karabatic ainsi que six autres joueurs du club de Montpellier ont été mis en examen pour escroquerie. Ils sont soupçonnés d’avoir placé ou fait placer des paris sur le fait que la petite équipe de Cesson mènerait à la mi-temps face à leur club déjà champion de France, le 12 mai 2012. L’enquête de justice est en cours et rien ne prouve pour le moment que les joueurs de Montpellier aient fait exprès d’être menés à la mi-temps du match. 

Ce que dit le procureur : la prestation du gardien de but de Montpellier (Mickaël Robin), a été 'très moyenne' en première mi-temps. Il n'a arrêté que 5 tirs sur 20. A l'inverse en attaque, un 'tir immanquable' d'un joueur héraultais est passé très loin du but adverse. A la mi-temps, l'entraîneur de Montpellier, Patrice Canayer, a été entendu 'passer un savon' à ses joueurs. Autre élément, lors du match de championnat suivant qui a opposé Montpellier à Saint-Raphaël, pratiquement la même équipe a gagné avec 11 buts d'avance, alors que l'adversaire était beaucoup plus fort que Cesson." Le procureur estime que certains joueurs "ont levé le pied ou tiré le frein à main". Brice Robin, le procureur de la République de Montpellier, parle de "corruption sportive". 

A vous de juger avec la vidéo du match.

"Que le gardien ait été super nul ou qu’un joueur ait tout raté – ce que le procureur n’a pas hésité à affirmer – peu importe, ce n’est pas une preuve devant la justice" souligne le site Rue89, qui à l'instar de L'équipe.fr, souligne qu'"il s'agit désormais de savoir si l'équipe héraultaise a laissé filer le match pour être menée à la mi-temps. La vidéo du match captée par TVRennes35 innonde la toile. "Notre serveur internet a failli exploser", confiait-on ce mercredi du côté de TVR" peut-on lire sur le site du Mensuel de Rennes
Et comme tous, nous vous proposons de revoir le match et de juger par vous-même si l'on peut suspecter des joueurs d'avoir "levé le pied"...



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus