Cet article date de plus de 9 ans

Les salariés d'Alcatel-Lucent en assemblée générale, en Bretagne

A Lannion (22) et Brest (29), les salariés d'Alcatel-Lucent tenaient aujourd'hui des assemblées générales. L'équipementier télécoms veut réduire ses effectifs de 1 430 postes en France.
A Lannion (22) et à Brest (29), les salariés d'Alcatel Lucent tenaient des assemblées générales aujourd'hui. L'équipementier télécoms veut réduire ses effectifs de 5 000 postes dans le monde. En France, 1430 postes seraient supprimés.

Les département de Recherche et Développement devraient être épargnés. La réduction d'effectifs doit se concentrer sur les personnels administratifs et les fonctions 'Support' du groupe. Les détails de ce plan de réduction d'effectifs doivent être présentés fin novembre.

Selon les syndicats, le site de Brest ne devrait pas être touché par cette restructuration :
Depuis la fusion entre Alcatel et Lucent en 2006, les salariés de Lannion ont déjà connu quatre plans sociaux avec à la clef 300 emplois envolés. En 2006, 20 000 postes ont été supprimés dans le monde, 12 500 en 2007, 4 000 en 2008, 1 000 en 2009, avant de nouvelles suppressions en 2009-2010.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises