• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Noyade à Saint-Cyr : le parquet militaire de Rennes ouvre une information judiciaire

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Des investigations complémentaires ont confirmé que le décès de l'élève-officier Jallal Hami était "intervenu à la suite d'imprudences", selon le procureur de la République.

Par Antonin Billet

Le parquet militaire de Rennes vient d’ouvrir une information judiciaire contre X, suite à la noyade d’un sous-lieutenant de 24 ans, dans la nuit du 29 au 30 octobre, au camp militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. La qualification juridique retenue est celle d'homicide involontaire.

Le jeune élève-officier s'était noyé en traversant un étang, de nuit, lors d'une soirée de "transmissions des traditions" au sein de l'école militaire. 

"Les investigations complémentaires ont permis de confirmer que ce décès était intervenu à la suite d'imprudences", précise dans un communiqué Thierry Poquet de Haut-Jussé, le procureur de la République à Rennes (35).


Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus