Cet article date de plus de 9 ans

L'appel au secours de l'épicière de Saint-Denoual (22)

Installée depuis huit mois à Saint-Denoual (22), l'épicière du village a écrit aux habitants pour les alerter : par manque de clients, elle risque de mettre la clef sous la porte.
L'épicière du village de Saint-Denoual (22) a écrit une lettre adressée à tous les habitants de son village. Elle a démarré son commerce il y a huit mois. Mais trop peu de clients viennent chez elle. Incapable de dégager un salaire, elle risque de devoir fermer boutique.

Pourtant, son commerce est multi-services : épicerie, relais de poste, vente de presse, mini-bibliothèque, café/crêperie, etc.

Depuis sa lettre, elle voit arriver de nouveaux clients et elle reprend espoir. Comme le rappelle dans notre reportageun habitant de la commune : "un village sans commerces est un village mort".
durée de la vidéo: 01 min 56
L'appel au secours de l'épicière de Saint-Denoual (22)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises