• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Témoignage: Christiane Borras est revenue d'Auschwitz

il y a 70 ans, le 24 janvier 1943, le convoi que l'on a baptisé "des 31 000" partait pour Auschwitz. A son bord, 230 résistantes. Toutes des femmes déportées pour des faits politiques. Parmi elles Christiane Borras. Son nom de guerre, de résistante, c'est "Cécile". Témoignage

Par Stéphane Grammont

Christiane Borras est arrêtée après le démantèlement de son groupe de résistants le 7 août 1942, et envoyée au fort de Romainville le 20 août. Elle entre au camp en chantant La Marseillaise. Ensuite, des jours et des jours qui s'enchaînent. "On pense qu'on rentrera pas, alors ont on, on survit" raconte-t-elle à Séverine Breton dans un témoignage que l'on vous propose d'écouter en longueur.

Témoignage de Christiane Borras


Christiane Borras a vécu la majeure partie de sa vie en région parisienne. Elle s'est installée à Guigamp en 1996 et continue de témoigner dans les établissements scolaires. Séverine breton et Thierry Bouilly  l'avaient accompagné à Auschwitz lors de la commémoration des 60 ans de la libération du camp.

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus