Le radar du Hil entre Rennes et Nantes: vos témoignages expliquent tout

les nombreux panneaux à l'approche de l'Aire du Hil
les nombreux panneaux à l'approche de l'Aire du Hil

Nos confrères de Ouest-France l'ont surnommé le "radar fou". Pourtant, il marche très bien. Vous vous êtes fait piéger par un brusque changement de limitation de vitesse en face de l'aire du Hil. Aujourd'hui, vous témoignez de votre indignation. 

Par Krystell Veillard

C'est le journal Ouest-France. L'histoire du "radar fou" situé en face de l'aire du Hil sur la N 137 entre Rennes et Nantes a fait le buzz du week-end. Un radar aurait flashé 8000 véhicules par jour, "l'équivalent de 32 000 points retirés". vérification faite, il y aurait environs 2000 flashes par jours, "au maximum" précise la Préfecture.

Ce sont néanmoins environ 8000 contraventions en bonne et due forme, dont 6000 ont déjà été envoyées dans les boîte aux lettre. Comme celle de Gaëlle, surprise "de recevoir une amende pour une limitation à 90 km/h". "J'ai été contrôlée à 99 retenu 94, et je suis en colère", nous écrit-elle, "1pt et 45€ ce n'est pas rien pour moi et tous les autres, je n'ai jamais vu le panneau 90 seulement celui à 110".

Elle n'est pas la seule à relever une ambiguïté sur la signalisation de cette portion de 4x4 voies, de toute façon très fréquentée aux heures de pointe, et dont l'aire de repos qui la longe est en travaux. "Pourquoi ne pas avoir mis sur les panneaux, qui prévenait des travaux, que la limitation serait à 90 kmH?" se demande Boris Jouanneau.

Une situation ambiguë

Les travaux exigent de rouler à 90 km/h, même s'ils n'empiètent pas sur la voie. Seulement, d'après les témoignages reçus à la rédaction, la signalisation était inexistante, ou au mieux inefficace, de mardi à jusqu'à jeudi soir. "Je prends ce chemin tous les jours. Mercredi matin vers 9h20, j'ai bien vu le flash, mais aucun panneau. Par contre appareil flashait constamment" explique Michel. "Ils ont ensuite mis de plus gros panneaux" précise-t-il. Même son de cloche recueilli auprès de Marc, fonctionnaire "et assermenté" à France Telecom: "il y avait un petit panneau 90 posé au sol avant l'aire du Hill, et encore, peu de mes collègues l'ont vu". "C'est seulement jeudi vers 17h40 que les agents de l'Equipement ont mis en place la signalétique des panneaux 110, 110 rappel. Maintenant c'est clair, il y a un panneau 110 non visible, un panneau 90, un rappel 90, et un nouveau panneau 110". résume-t-il.

Ce contenu n'est plus disponible


Comme beaucoup d'autres Marc a décidé de ne pas se laisser faire, "on demande au Prefet d'annuler les amendes entre mardi et jeudi". Un groupe Facebook a été créé par Manuella. Plus de 500 personnes avaient signé mardi après-midi une pétition en ligne pour réclamer l’annulation des contraventions et une meilleure signalisation.  

Sur le même sujet

Les + Lus