• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le micro-crédit, à quoi ça sert?

nouvelle identité visuelle de l'Adie élaborée par l'Agence V
nouvelle identité visuelle de l'Adie élaborée par l'Agence V

Trois questions à Fabienne Kerzerho, Directrice régionale de l'Adie en Bretagne-Pays de la Loire. L'Adie est une association de micro-crédit créé en 1989. Elle a accordé plus de 110 000 prêts d'un maximum de 6000 euros pour aider à lancer des projets d'entreprise.

Par Stéphane Grammont

L'Adie, association pionnière et acteur majeur du microcrédit en France, aide les personnes exclues du marché du travail et qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Chaque année, l'Adie permet à plus de 10 000 personnes de lancer leur propre activité, en les finançant et en les accompagnant dans la création de leur micro-entreprise. En Bretagne, l'Adie a financé près de 5 000 microcrédits depuis son implantation en 1994.  282 en 2012, permettant la création de 340 emplois.

Trois questions à Fabienne Kerzerho, Directrice régionale pour la Bretagne et les Pays de la Loire.

- On associe plus le micro-crédit aux pays en développement. Comment se fait-il qu' existe-t-il sous la forme associative en France?

Le microcrédit est un outil de lutte contre la pauvreté et la précarité. Il permet au public de bénéficier des ressources financières nécessaires pour démarrer ou développer une activité tout en étant appuyer et conseiller leur de la mise en oeuvre de l'entreprise et sur ses premiers mois d'activité. 
Le microcrédit est né dans les pays du Sud et reste encore prépondérant dans ces pays (plus de 90% des structures de micro-finance agissent dans les pays du Sud). Pour autant, la précarité n'épargne pas les pays occidentaux et l'Adie est la plus importante des Institutions de micro-finance de l'Europe de l'Ouest.
Le "microcrédit accompagné" est assuré en grande partie par des structures sans but lucratif car ce dispositif n'est pas une opération rentable. Cela dit l'Adie ne peut faire son métier que grâce, en partie aux partenaires publics (collectivités locales, Etat, Europe). Ils financent le volet accompagnement. ce sont les réseaux bancaires qui octroient les fonds de microcrédit.
Pour autant, la grande majorité des Banques ont aujourd'hui développé des dispositifs de microcrédit en propre, qui viennent compléter l'offre des structures associatives.


- Le lancement d'un micro-crédit de 6000 à 10 000 euro répond à quelle demande?

L'Adie lance aujourd'hui le microcrédit "propulse" pour couvrir les besoins allant de 6 000 euros à 10 000 euros, ceci afin de répondre à des demandes qui n'étaient pas totalement et durablement couvertes par l'offre de financement préexistante. 
Avec le prêt de 10 000 euros, le créateur peut démarrer son activité (ou la développer, car l'Adie peut intervenir après quelques mois, voire quelques années après le démarrage de l'entreprise) pour financer sa trésorerie, son équipement ou son stock sans qu'il lui soit demandé d'apport personnel.


- quels sont les exemples de projets pérénisés en Bretagne? Y en a-t-il un dont l'ADIE est particulièrement fière?

Nous finançons plus de 300 micro-entreprises par an et les exemples de réussite sont nombreux. Pour nous, la réussite s'est avant tout lorsque le créateur vit de son activité et s'épanouit dans son projet. Le taux de pérennité des entreprises que l'on finance est de 59% auprès trois ans d'activité.
Pour autant, certains de nos micro-entreprises ont beaucoup grandi. Deux exemples emblématiques :
MAM GOUDIG, bien connu de tous les Bretons, et des non Bretons amoureux de notre région. Son créateur a été financé il y a 13 ans par l'Adie. Aujourd'hui il exporte ses produits en Chine et au Japon
Autre exemple, un créateur intervenant dans le domaine de la sécurité de locaux dans le Finistère Nord. Nous l'avons soutenu à son démarrage en micro-entreprise. Aujourd'hui il est à la tête d'une entreprise de plus de 150 salariés.






La 9ème Semaine du Microcrédit de l’Adie© en Bretagne, du 4 au 8 février

Lorient - Locaux Adie - 81, Bd Cosmao Dumanoir
Lundi 4 février, de 9h30 à 12h et de 12h30 à 17h : réunion d'information pour les auto-entrepreneurs et
rencontres individuelles des porteurs de projet

Pontivy - CCI - 80, rue Nationale
Mercredi 6 février, de 9h30 à 12h et de 12h30 à 17h : rencontres individuelles des porteurs de projet

Vannes - Pôle emploi - 11, rue Jean-Marie Becel
Jeudi 7 février, de 9h30 à 12h et de 12h30 à 17h : réunion d'information pour les auto-entrepreneurs et
rencontres individuelles des porteurs de projet
- Landerneau - Pôle emploi - Maison des services publics - 59, rue de Brest
Mercredi 6 février, de 9h30 à 12h et de 14h à 17h : information collective et conseils individuels

Brest - Locaux Adie - 1, rue Louis Pidoux
Vendredi 8 février, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h : journée portes ouvertes, information collective et
conseils individuels

Quimper - CCI Quimper Cornouaille - 145, avenue de Keradennec
Mardi 5 février, de 9h à 17h : rencontres individuelles des porteurs de projet
- Douarnenez - Pépinière d'entreprises de Douarnenez - 75, rue A. Veret
Lundi 4 février, de 13h30 à 17h30 : rencontres individuelles des porteurs de projet
- Quimperlé - Pôle emploi de Quimperlé - 11bis, rue Eric Tabarly
Mercredi 6 février, de 13h à 16h30 : information collective et conseils individuels

Saint-Brieuc - CAP Entreprise - Locaux Adie - 30, avenue des Châtelets - ZI des Châtelets -Tregueux
Lundi 4 février, de 9h30 à 12h30 : information collective, conseils individuels, recrutement des bénévoles

Guingamp - BGE des Côtes d'Armor - place du Champs au Roy
Mercredi 6 février, de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30 : journée portes ouvertes, conseils individuels

Dinan - CCI Dinan - 1, rue du Miroir du Temps - Quevert
Vendredi 8 février, de 9h30 à 12h : information collective et conseils individuels

Rennes - BGE - 6, rue du Bignon - Bignon 1
Mercredi 6 février, de 14h à 16h30 : atelier collectif et entretiens individuels
- Rennes - Pôle emploi Atalante - 7, route de Vezin le Coquet
Vendredi 8 février, de 10h à 12h : information collective et entretiens individuels
- Rennes - Chambre des Métiers et de l'Artisanat d'Ille et Vilaine - 2, cours des Alliés
Jeudi 7 février, à 10h : atelier collectif et entretiens individuels
- Rennes - CCI - avenue de la Préfecture
Lundi 4 février, de 10h à 12h : atelier collectif et entretiens individuels, intervention Adie-Citélab
- Saint-Malo - boutique de M. Laridain, micro-entrepreneur en couture d'art - 60, rue Laënec
Lundi 4 février, de 14h à 16h : journée portes ouvertes, réunion d'information et entretiens individuels

A lire aussi

Sur le même sujet

Inauguration centrale solaire à Baud

Les + Lus