Semaine du microcrédit : lancement d'une nouvelle offre pour les seniors

L'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) va relever le plafond de ses prêts destinés aux chômeurs et exclus du système bancaire.
L'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) va relever le plafond de ses prêts destinés aux chômeurs et exclus du système bancaire.

L'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) organise à partir de lundi 4 février 2013 la neuvième "Semaine du microcrédit". A cette occasion, elle enrichit son offre de prêts et organise des événements dans les 4 départements bourguignons.

Par B.L.


Du lundi 4 au vendredi 8 février, l'Adie va tenter de démontrer que le microcrédit peut aider "les personnes exclues du marché du travail et qui n'ont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi". Pour cela, elle va organiser des journées portes ouvertes, des forums d'information et des partenariats avec Pôle emploi et les chambres de commerce.

L'Adie se substitue aux banques en prêtant directement aux personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique (chômeurs, allocataires des minima sociaux...) pour leur permettre de créer leur entreprise, avec des taux d'intérêt aux alentours de 10%.

Reportage: M.Barate, R.Liboz, P.Rondi
Avec: Marjorie Rauscher, styliste-ongulaire financée par l'ADIE ; Marie Beaulaton, conseillère ADIE Côte-d'Or

DMCloud:35731
micro crédit

Un microcrédit au-dessus de 6 000 euros

A l'occasion de cette neuvième édition, l'Adie a annoncé le lancement d'un nouveau microcrédit "pour répondre aux besoins de micro-entrepreneurs au-dessus de 6 000 euros", montant actuel des plafonds de l'Adie. Elle va également proposer "une nouvelle offre d'accompagnement particulièrement adaptée aux micro-entrepreneurs de plus de 45 ans", les seniors étant "de plus en plus nombreux à connaître un chômage de longue durée et à se trouver en situation de précarité".

Depuis sa création en France en 1989, l'Adie estime avoir accordé environ 117 000 microcrédits générant 115 000 emplois, avec un taux de pérennité des entreprises de 68% après deux ans (59% après trois ans).  En 2012, l'Adie a permis la création de 9 492 emplois, soit moins qu'en 2011 (13.853 emplois).

L'Adie n'est pas le seul acteur du microcrédit en France. France Active, par exemple, permet à des "micro-entrepreneurs" d'accéder aux prêts bancaires en se portant garante. France Initiative accorde pour sa part des prêts d'honneur à taux zéro permettant de déclencher des prêts bancaires.




La 9e Semaine du microcrédit en Bourgogne

Lundi 4 février
Sens : 9h30 - 12h30, permanence, Rdv d'accueil au Pôle Emploi, ZAC Ecoparc, Rue du 19 mars 1962

Mardi 5 février
-Dijon : 18h30 à 20h, Café-Débat en partenariat avec BGE Perspectives au bistrot de Mary, 55 rue Charles Dumont
-Mâcon : 10h - 12h, réunion d'Information collective à la Maison de l’Emploi, 1000 avenue de Lattre de Tassigny

Mercredi 6 février
Mâcon :12h - 14h, café-Débat chez une créatrice accompagnée par l'Adie au restaurant Les délices de la Réunion, 111 rue de Chatillon

Jeudi 7 février
Châlon-sur-Saône : 16h00 - 18h00, Témoignages de créateurs, présentation des services de l'Adie chez un créateur accompagné par l'Adie, à La Cave des Tonneliers 13 place de l'Hôtel de Ville

Vendredi 8 février
-Sens : 9h30 - 12h30, permanence, Rdv d'accueil au Pôle Emploi, ZAC Ecoparc, Rue du 19 mars 1962
-Semur-en-Auxois :
-10h - 12h, Réunion d'Information Collective au Centre Socio-culturel de Semur en Auxois 1 avenue pasteur
-14h - 17h30, conférence sur la création d'entreprise à la Salle Ciney, Parc de la mairie, 7 bis place François Mitterrand


Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus