Le tribunal de Guingamp va-t-il rouvrir?

La réforme de la carte judiciaire est dans le collimateur de Christiane Taubira, la nouvelle garde des Sceaux. Il y a trois ans de nombreux "petits" tribunaux avaient fermé, dont celui de Guingamp. Aujourd'hui sa réouverture est envisagée.

Le tribunal de grande instance de Guingamp pourrait-il réouvrir? Supprimé en janvier 2011 lors de la réforme de la carte judiciaire, il fait partie des huit tribunaux sur lesquels se penche actuellement une mission ministérielle chargée d'évaluer la situation. Celle-ci devrait bientôt rendre ses conclusions. 

En dépit du volume d'affaire traité chaque année, le tribunal de Guingamp a bien fermé ses portes en janvier 2011. Aujourd'hui, le bâtiment du XVIIIème siècle abrite le conseil des prudhommes et le tribunal d'instance. Les effectifs ont fondu de moitié. Mais tous les bureaux sont occupés, "il y a moins de passage, mais le tribunal vit tout les jours de la semaine" explique Marie-Josèphe Brolly-Verdure, la Vice-présidente chargée du tribunal d'Instance.

Les activités du tribunal de Guingamp représentaient 40% de celui de Saint-Brieuc, que ce dernier a absorbé moyennant des efforts d'aménagements et d'organisation. Si les avocats de Lannion appellent de tout leurs voeux la réouverture de la juridiction de Guingamp, elle supposerait de nouveaux travaux, de nouveaux déménagements. 

La commission de révision doit faire des propositions concrètes incessamment.


Catherine Bazille, Jean-Marc Seigné Intervenants: Marie-Josèphe Brolly-Verdure Vice-présidente chargée du tribunal d'Instance Guillaume Prat Avocat à Lannion Henri Graïc Batônnier barreau de Saint-Brieuc



L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité