Crise de l'oeuf : l'Etat veut limiter la casse

Le ministère de l'Agriculture charge le préfet de région Bretagne d'organiser une réunion avec la filière oeufs. Le but : donner les oeufs plutôt que de les casser.

Par Antonin Billet

Les services de l'Etat seraient-ils fatigués de ramasser les oeufs cassés devant les hôtels des impôts de la région ? Toujours est-il que Stéphane Le Foll, le ministre de l'agriculture, a demandé au préfet de région Bretagne d'organiser en début de semaine prochaine une réunion avec les producteurs. Le but : "trouver des solutions opérationnelles à la situation actuelle (don à des associations caritatives ou commercialisation hors du circuit de l’alimentation humaine par exemple)", dixit le communiqué.

Les services de l'Etat rappellent "qu'une normalisation des prix d'achat aux producteurs ne peut résulter que d'un ajustement de la production avec la demande". En clair, il faut diminuer la production d'oeufs... ce que réclament les producteurs à l'origine des actions de la casse des oeufs. CQFD.

Sur le même sujet

Les + Lus