La violence à l'hôpital : reportage au coeur des Urgences de Rennes

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Le 18 août dernier, un infirmier a été blessé par arme blanche aux urgences de Marseille. Ce mois-ci, une enquête met en avant que 81% des infirmiers se disent inquiets pour leur sécurité. Qu'en est-il de la violence dans les hôpitaux en Bretagne ? Reportage aux Urgences du CHU de Rennes.

Par Krystell Veillard

Les Urgences du CHU de Rennes ont intégré de nouveaux locaux tout neufs en novembre dernier. Avec 50.000 passages par an, elles désemplissent rarement. Ouvertes 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, elles accueillent toutes les formes de détresses. Physique, psychique et sociale. L'agressivité y est quotidienne, avant-tout verbale, mais il arrive parfois que la situation dégénère. 

Les troubles psychiatriques expliquent souvent cette violence, de même que l'alcoolisation ou l'usage de stupéfiants. Autre facteur d'agressivité, l'attente, difficilement supportable pour les patients comme pour ceux qui les accompagnent... Pour le personnel hospitalier, la parole est le premier moyen de désamorcer cette violence.

Le reportage d' Hélène Pédech et Christophe Rousseau aux Urgences à Rennes (35)


Dossier violences aux urgences Rennes

Interviews :
- Barbara GOURDET, Infirmière DE
- Dr David TRAVERS, Médecin psychiatre
- Dr Anthony CHASSE, Médecin urgentiste

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus