• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Groupe Doux : période d'observation prolongée jusqu'à fin novembre

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Quinze mois après la mise en redressement judiciaire du géant de la volaille breton, Doux, le tribunal de commerce de Quimper, a prolongé la la période d'observation jusqu'à fin novembre.

Par Krystell Veillard

15 mois après la mise en redressement judiciaire du groupe Doux, les clignotants semblent enfin au vert.  Le tribunal de commerce de Quimper, hier, a prolongé la période d'observation jusqu'à fin novembre, date butoir pour la sortie du redressement.

Le plan de continuation évoqué aujourd'hui s'appuie l'homme d'affaire Didier Calmels présent à l'audience. Avec sa holding DP il pèsera plus de 50%. C'est lui qui rachètera les 142 millions de créances de la Barclays. Le groupe saoudien Almunajem, deviendra le second actionnaire à hauteur de 25%. Cela à travers les 10 millions d'euros injectés en juillet 2012.

Coté syndicats, tous sont aussi d'accord pour dire que l'horizon s'éclaricit, mais échaudés par la débâcle de l'année dernière, ils restent tout de même très prudents. Doux a jusqu'a la fin novembre pour boucler son plan

Le reportage à Quimper (29) de Claire Louet et Frédérique Huet


DMCloud:109097
Doux tribunal de commerce

Interviews :
- Arnaud Marion, Directeur général du groupe Doux
- Nadine Hourmant, déléguée Force Ouvrière

A lire aussi

Sur le même sujet

Le maquis de Saint-Marcel raconté aux écoliers

Les + Lus