Handicap : l'ESAT de Plabennec remporte un 3ème prix au festival “Regards Croisés”

Remise du prix : Mentions spéciale de la catégorie "un autre regard" / © Festival "Regards Croisés"
Remise du prix : Mentions spéciale de la catégorie "un autre regard" / © Festival "Regards Croisés"

Pour la troisième année consécutive, l'ESAT "Les genêts d'or" revient une nouvelle fois primé du festival "Regards Croisés" qui se déroulait les 3 et 4 octobre à Nîmes. Un festival de courts métrages sur le handicap et le monde professionnel.

Par Eric Nedjar

Créé en 2009 à l'initiative de l'association Hyppocampe, le festival "Regards croisés" a pour vocation de valoriser les aptitudes et compétences des salariés en situation de handicap au travers de reportages, fictions, ou témoignages. Des courts métrages qui peuvent être drôles, décalés ou sérieux. Les compétiteurs avaient en tout 6 minutes pour raconter leur vie professionnelle, leur place au sein de l'entreprise.

35 films en lice et parmi eux : "C'était hier".


"C'était hier", c'est le titre du court métrage que présentait l'ESAT de Plabennec à Nimes. L'histoire d'un homme qui en feuilletant un album de photos revoit toute sa vie défiler. Sa naissance, ses parents, son enfance, sa vie amoureuse, son entrée dans le monde du travail et bien sûr son handicap. L'homme est atteint de trisomie 21.
Le court métrage a nécessité 18 heures de tournage et mobilisé 5 acteurs et 7 figurants de l'établissement d'aide par le travail.
C'est la troisième année consécutive au festival "Regard Croisés" pour "Les genêts d'or" . Trois participations pour trois récompenses. Après le prix "jury jeunes" et le prix "milieu protégé", l'ESAT enrichit donc son palmarès d'une mention spéciale dans la catégorie "Autres regards".

DMCloud:113631
C'était hier, le court-métrage
"C'était hier", le court métrage de l'Esat des Genâts d'or pour le festival regards Croisés de Nîmes.

 

Sur le même sujet

Les + Lus