Comment les intérimaires polonais arrivent-ils en Bretagne?

En Bretagne, des entreprises notamment  de l'agro-alimentaire, font appel à de la main d'oeuvre "détachée". Comprenez des intérimaires Polonais ou Roumains qu'une directive européenne autorise à travailler dans des secteurs où l'emploi est tendu. Elles passent par des agences spécialisées.

Une publicité pour des travailleurs Polonais "précis, rigoureux et endurants"
Une publicité pour des travailleurs Polonais "précis, rigoureux et endurants"
Jean-Marc Ayrault a salué la prochaine instauration d'un salaire minimum en Allemagne, car selon lui il faut éviter les distorsions de compétitivité. Il a souligné qu'il n'accepterait pas de modification au rabais de la directive sur les travailleurs "détachés", c'est à dire les travailleurs européens intérimaires qui dépendent de la loi fiscale et sociale de leur pays  d'origine.


Assistance au recrutement

Les entreprises du bâtiment ou de l'agro-alimentaire qui ont recours à cette main d'oeuvre parce qu'elles peinent à recruter passent par des agences spécialisées. Exemple avec "Assistance recrutement", installée dans une zone commerciale du sud de Guingamp. Son responsable, Antoine Michel, parle plusieurs fois par jour avec une agence similaire basée à Cracovie. Cette dernière a choisie la Bretagne car la région est moins prospectée par ses concurrents

La directive européenne sur les travailleurs détachés date de 1996. Michel Sapin, le ministre du Travail, a présenté en Conseil des ministres un plan pour mieux encadrer le détachement des travailleurs en Europe, et limiter ses dérives. 

Comment les intérimaires polonais arrivent-ils en Bretagne?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agro-alimentaire économie emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter