• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tempête Ulla : jusqu'à 168 km/h à la pointe du Finistère. 100 000 foyers privés d'électricité.

Le port de Lomeneur à Ploemeur (56), ce 14 février à 16h / © S. Izad
Le port de Lomeneur à Ploemeur (56), ce 14 février à 16h / © S. Izad

La Bretagne a été balayée par la tempête Ulla. Des vents jusqu'à 168 km/h ont soufflé dans le Finistère. Un homme est mort sur un paquebot. Jusqu'à 115 000 foyers bretons ont été privés de courant. Des routes sont coupées. 2000 passagers ont été bloqués dans des gares. Retour sur cette tempête.

Par Thierry Peigné

Un homme qui était en croisière sur un paquebot, navigant au large de la Bretagne est décédé vendredi. Cet octogénaire est tombé à cause des mauvaises conditions météorologiques. Une femme à bord du même paquebot a aussi été évacuée par hélicoptère vers le CHU de Brest à la suite d'une chute.

22h00 : la plupart des axes majeurs du Finistère dégagés

Alors que les vents semblent faiblir à la pointe Finistère, la préfecture signale qu'à 21h30 les principaux axes majeurs de circulation sont rétablis. Certaines routes avaient été coupées momentanément à cause des arbres couchés sur les routes. La RN 12, bloquée par un arbre à Plounéventer ne sera rouverte que vers 23h.

RN 12 bloquée par un arbre ce vendredi soir / © Bruno Gilbert
RN 12 bloquée par un arbre ce vendredi soir / © Bruno Gilbert

Dans le département depuis le début de l'après-midi, les pompiers ont effectué plus de 500 sorties et les gendarmes reçu plus de 1000 appels pour des chutes d'arbres, des lignes électriques à terre, des bouts de toiture envolés, .... 
La préfecture avance le chiffre de 70 000 foyers privés d'électricité.


20h30 : la SNCF ne fait plus circuler de trains entre Rennes et Brest

Par mesure de sécurité, la SNCF a décidé après 20h de ne plus envoyer de train entre Rennes et Brest. Les voies étaient recouvertes à plusieurs endroits de branches. Malgré les efforts des agents sur place pour dégager les voies, ces dernières risquaient d'être à nouveau coupées. La SNCF a donc décidé de ne pas prendre le risque d'avoir des trains et des passagers bloqués en rase campagne.

Cette arrêt du trafic aurait des conséquence sur environ 2000 clients à qui la société nationale propose de dormir dans des rames transformées en dortoirs. Des places sont proposées dans les gares de Rennes, de Guingamp et de Saint-Brieuc. Des cars sont également mis à disposition des passagers vers certaines destinations. Il ne devrait pas y avoir de train d'ici demain midi entre Rennes et Brest.
La circulation ferroviaire entre Rennes et Quimper n'a par contre pas été perturbée.

Les voyageurs attendent les cars en gare de Rennes, tous les trains étant annulés entre Rennes et Brest / © C. Rousseau
Les voyageurs attendent les cars en gare de Rennes, tous les trains étant annulés entre Rennes et Brest / © C. Rousseau



19h30 : 100 000 foyers privés d'électricité

Près de 100.000 foyers étaient privés d'électricité ce soir à 19H30 dans quatre départements bretons en raison de la tempête Ulla, selon un point effectué par ERDF.
Pour le Finistère : 55 000
Pour les Côtes d’Armor : 40 000

Pour le Morbihan : 4 000
Pour l’Ille et Vilaine : 1000


19h00 : 70 conteneurs perdus au large de Ouessant

Vers 17h, le porte-conteneurs Svendborg (compagnie Maersk) alerte le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) CORSEN qu’il a perdu 70 conteneurs. Ces  conteneurs, de couleur grise, rouge et orange, ne transportent aucune matière dangereuse. Le navire, battant pavillon danois, est en sortie descendante du dispositif de séparation de trafic d’Ouessant, à environ 60 nautiques (100 km) de Brest. Il vient du Danemark et est à destination du canal de Suez.
A 17h35 plusieurs conteneurs avaient déjà coulé. Un avis urgent aux navigateurs a été émis par la préfecture maritime de l’Atlantique.

La mer déchaînée sur le littoral morbihannais ce 14 février
Images : P. Beaugey


18h30 : 25 000 foyers privés de courant

ERDF vient de communiquer sa première estimation du nombre de foyers privés de courant (à 16h) :
Pour la Bretagne : 25 000
Pour le Finistère : 12 000
Pour les Côtes d’Armor : 10 000
Pour le Morbihan : 2 000
Pour l’Ille et Vilaine : 1000
Un train est bloqué en gare de Guingamp entre Saint-Brieuc et Plouaret avec 200 passagers dedans.

18h15 : la situation de tous les cours d'eau pour ce soir et demain en fin d'article

La tempête Ulla balaye la Bretagne


18h00 : Des rafales à 168,5 km/h à Camaret.

Les arbres ou branches tombés à cause du vent sur les lignes électriques privent des milliers de foyers d'électricité. Difficile, selon ERDF, de donner un chiffre précis. Selon la préfecture du Morbihan, il y avait 2000 clients sans courant vers 17h.

A 18h, une violente rafale a été calculée à 168,5 km/h à Camaret. Site meteo-bretagne.fr
Les relevés des vents à 18h sur le site meteo-bretagne.fr / © meteo-bretagne.fr
Les relevés des vents à 18h sur le site meteo-bretagne.fr / © meteo-bretagne.fr

La représentation des vents en direct : ici

17h00 : Vitesse réduite sur les viaducs des Côtes-d'Armor

Par mesure de sécurité pour les usagers, le préfet des Côtes d’Armor a décidé de limiter, à 50 km/heure, la vitesse de circulation de tous les véhicules de 17h à 3h la nuit prochaine sur les viaducs du Gouët et du Gouédic de la RN 12 à hauteur de Saint Brieuc (situés entre les échangeurs de « la Prunelle » et de « Ginglin »).

16h00 : Des centaines de sorties des pompiers

Les pompiers sont très sollicités dans le Finistère, les Côtes-d'Armor et le Morbihan.
- Côtes d'Armor : une centaine d'interventions depuis midi. Que du "traditionnel…". Arbres tombés, inondations, fils électriques…
- Finistère : 200 départs entre 12h et 16h pour des toitures envolées, des câbles coupés par des arbres ou des branches ... Les secteurs les plus touchés : Guipavas, Landerneau, Pont-Aven, Crozon.
Des branches et des arbres tombent sur les routes / © C. Bazille
Des branches et des arbres tombent sur les routes / © C. Bazille


Par mesure de précaution, la quasi-totalité des vols ont été annulés dans les aéroports de Brest, Lorient et Quimper.

Le pont de l'Iroise fermé depuis 16h, devrait rouvrir vers 1h du matin, avec une vitesse limitée à 50km/h. D'ici là de gros embouteillages sont prévus à Daoulas et Châteaulin.

15h00 : Le pont de l'Iroise fermé dès 16h

Compte tenu des violentes rafales qui touchent en ce moment le Finistère, le préfet vient de décider la fermeture anticipée du Pont de l'Iroise à Brest
dès 16 h cet après-midi.

Plusieurs collèges ont envoyer des SMS pour demander aux parents de venir chercher leurs enfants plus tôt.

Les vents commencent à bien forcir : 159,6 km/h à Camaret

10h00 : la Bretagne en orange

Carte Météo-France 14 février 10 h / © Météo-France
Carte Météo-France 14 février 10 h / © Météo-France

 

Météo-France a placé les 4 départements bretons en vigilance orange. Le Finistère et le Morbihan sont en alerte orange aux vents et aux vagues-submersion.
En effet, ces vents générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en entrée de Manche à partir de ce vendredi soir, provoqueront une surélévation du niveau de
la mer avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de cette soirée  et 84 pour la pleine mer de samedi matin
.
La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer des submersions sur les parties exposées du littoral.

Les Côtes-d'Armor sont en vigilance orange aux vents violents dés l'après-midi, les rafales dépassant par endroits les 100km/h. Mais c'est ce soir que l'on observera les plus fortes rafales. Elles atteindront dans l’intérieur des terres 100 à 110km/h et jusqu’à 130 km/h sur les côtes du Trégor.

L'Ille-et-Vilaine est en orange pour les crues.

Crues toujours d'actualité

De manière générale, si une certaine décrue a été constatée, il ne faut pas attendre un retour rapide à la normale. Les niveaux des cours d’eau restent à un niveau très élevé. Ils connaissent de connaître des variations à la hausse, au vu des précipitations passées ou à venir. Pour suivre la situation des cours d'eau : site Vigicrues

Mesures de prévention

Fermeture du Pont de l'Iroise
Le pont de l'Iroise sera fermé ce vendredi soir à partir de 18 heures en raison de forts coups de vent.
C'est malheureusement le jour et l'horaire du plus gros pic de circulation de la semaine. Les bouchons provoqués par les déviations et les milliers de voitures entre Brest, Landerneau et Daoulas s’annoncent importants alors que les vents, au dessus de 100 km/h, auront commencé à souffler.

Trafic des trains surveillé
En prévision des vents violents, la SNCF averti que le trafic sur certains trains pourrait être perturbé à partir de ce vendredi soir. Il est conseillé de consulter le site infolignes ou l'application mobile SNCF Direct, afin de connaître les conditions de circulation de son train samedi matin.
La SNCF met ce soir en alerte trois "loco-tracteurs" qui ont pour objectif de vérifier l'état des voies susceptibles d'être encombrées ou coupées par des branches ou des arbres tombées. Ces engins vont patrouiller cette nuit dans les secteurs les plus exposés aux chutes d'arbres. Cela concerne les lignes Saint-Brieuc - Brest, Auray - Pontivy et Auray - Quimper

Compte tenu des conditions météo, les préfectures incitent à la plus grande vigilance dans les déplacements, qu’il faut restreindre autant que de possible. Des arbres sont susceptibles de tomber sous la force des vents et l'instabilité des sols gorgés d'eau. Les promenades en forêt ou près de secteurs boisés sont à proscrire. La prudence reste également de mise sur le bord du littoral.

La situation des cours d'eau à 18h (préfecture de Région)

Les départements du Finistère, du Morbihan et de l’Ille-et-Vilaine sont placés en état de vigilance météorologique de niveau orange pour risque de crue par le Service de prévision des crues.

L’Oust (vigilance orange) :
Sur l'Oust, les niveaux devraient rester importants, accompagnés de débordements dommageables. Des pluies sont tombées cette nuit et devraient se poursuivre dans la journée.
Les niveaux sur l'ensemble du bassin sont à nouveau à la hausse. 
Maximales prévues :
- Cadoret : 4,20 m +/- 20 cm la nuit prochaine
- Josselin : 1,40 +/- 20 cm samedi matin
- Malestroit : 3,20 +/- 20 cm en milieu de journée de samedi
- Le Guélin : 7,70 m +/- 20 cm samedi soir

La Laïta (vigilance orange) :
Sur la Laïta, les maxima attendus à Quimperlé au moment des pleines mers de samedi matin devraient être importants compte tenu des réactions hydrologiques en cours et des surcotes prévues, avec des débordements dommageables attendus au moment des marées hautes.
La cote à Charles de Gaulle (3,95 m à la marée haute de 18h00) devrait baisser légèrement en début de nuit, aux alentours de 3,40 m +/- 15 cm vers 23h00 avant de repartir à la hausse et d'atteindre 3,80 m +/- 15 cm à la pleine mer de samedi matin à 5h00.

La Vilaine aval (vigilance orange) :
Sur la partie aval du bassin, les hauteurs d'eau resteront élevées notamment autour de la ville de Redon. Côté Oust, la cote va se stabiliser autour de 5,00 m. Côté Vilaine, le niveau va continuer de monter jusqu'à demain samedi.
- Painfaut : 5.60 m +/- 20 cm samedi matin
- Redon Vilaine : 4,60 m +/- 20 cm samedi matin
Les renforts nationaux de la sécurité civile sont toujours engagés sur Redon.

La vilaine médiane (vigilance orange) :
Sur la Vilaine, les apports des affluents ont entraîné des niveaux importants sur la partie médiane du bassin, qui devraient se stabiliser. Les pluies d'aujourd'hui ne devraient pas entraîner de remontées significatives.

A lire aussi

Sur le même sujet

[TEST] Ensemble C'est Mieux en Bretagne 03/07

Les + Lus