Après les tempêtes bretonnes, mesurez l'érosion des côtes

Le projet ALeRT est un outil collaboratif qui permet aux scientifiques de mesurer l'érosion sur nos côtes après les tempêtes / © Alert
Le projet ALeRT est un outil collaboratif qui permet aux scientifiques de mesurer l'érosion sur nos côtes après les tempêtes / © Alert

Un outil web et interactif permet à chacun, experts ou amateurs, d'informer les scientifiques sur l'état de nos côtes bretonnes et sur l'érosion qui gagne du terrain après les dernières tempêtes.

Par Nicolas Corbard

Sur internet ou via votre smartphone vous pouvez désormais aider les scientifiques à mesurer les phénomènes d’érosion. De la science participative qui permet de récolter des informations précieuses sur les sites menacés.

Il s’appelle le projet ALeRT, comme Archéologie, littoral et réchauffement terrestre. Objectif : collecter des données précises permettant d’évaluer l’érosion sur nos côtes bretonnes.

Une base de données interactive


Le dispositif a été développé par un groupe de chercheurs du Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH) de l’Observatoire des sciences de l’université de Rennes, investis dans les recherches en archéologie littorale et sensibilisés à la fragilité du patrimoine littoral, côtier et insulaire.

Deux interfaces, web et mobile, ont été créées pour permettre à chacun, après s’être inscrit en ligne, de contribuer à une base de données interactives : localisation, description, observation, photographies.

Ces outils existent déjà en Espagne et dans d’autres pays européens. Appel à contributions !

Pour tout connaître sur le projet ALeRT, c'est ici

Sur le même sujet

Les + Lus