La Bretagne au 7ème rang des régions consommatrices d'antidépresseurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné .

Une étude de la société IMS Health « Dépression et Territoires » de mars 2014 classe la Bretagne en 7ème position des régions consommatrices d'antidépresseurs en France à un niveau au dessus de la moyenne nationale. 

La dépression : de quoi s’agit-il ?

L’épisode dépressif se caractérise par une humeur triste ou une perte d'intérêt ou de plaisir (goût à rien), qui s’inscrit dans la durée : au moins 2 semaines.

L’incidence (nombre de nouveaux cas par an rapporté à la population totale) s’élève à 1% chez les hommes et 3% chez les femmes.

La prévalence (nombre total de cas par an rapporté à la population totale) est de 2 à 3% chez les hommes et 5 à 10% chez les femmes.

La probabilité de développer une dépression au cours de l’existence s’élève à 10% chez les hommes et 20% chez les femmes.

La dépression représente 30 à 60 % des causes de suicide. 10 % des déprimés décèdent de suicide.



L'étude de la société IMS Health « Dépression et Territoires » de mars 2014 positionne la Bretagne au 7ème rang des régions consommatrices d'antidépresseurs en France.



Les régions rurales plus consommatrices

Selon l'étude, les régions les plus consommatrices d’antidépresseurs sont parmi les régions à dominantes rurales alors que les régions dominées par des grands pôles urbains ne sont pas les régions les plus consommatrices.

##fr3r_https_disabled##

 

Les facteurs de consommation

Certains facteurs sociaux démographiques sont fortement corrélés avec la consommation d'antidépresseurs.

- Le pourcentage de population de plus de 65 ans (18,9 % en Bretagne), est un facteur très important de consommation d'antidépresseurs.

- Le pourcentage de femmes célibataires (9,2 % en Bretagne), est également un élément social fort de consommation.

- Le pourcentage d’allocataires adulte handicapé (2,9 % en Bretagne) influe aussi sur les chiffres

- Le pourcentage d’hommes célibataires (6,9 % en Bretagne) 

- Le pourcentage de couples sans enfants (25,2 % en Bretagne)



A l'opposé, les enfants sont d'excellents antidépresseurs, quelque soit le niveau économique et la structure de la famille.



L'étude complète

Etude IMS Health "Dépression et Territoires" sur les régions françaises

 

Méthodologie de l'étude :
L'étude est issue des données de la société IMS Health, présente dans 135 pays et l'un des leader mondial des études et du conseil pour les industries du médicament et les acteurs de la santé. L'entreprise s'est appuyée sur les données collectées auprès de 14.000 pharmacies de villes, représentant plus de 60% de l’univers des officines; auprès des pharmacies hospitalières de 1000 établissements de soins publics et privés, représentant 20% de l’hospitalisation en France et auprès d'un panel de médecins généralistes.





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité