• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sondage redécoupage: des Bretons très attachés à leur région, qui veulent bien de la Loire-Atlantique

La question de la Bretagne à cinq départements relancée / © SG
La question de la Bretagne à cinq départements relancée / © SG

Un sondage réalisé par LH2 pour France Bleu et la presse régionale indique que 83% des bretons sont "très attachés"' à leur région. Un résultat qui n'étonnera personne. Dans les Pays-de-la-Loire, 22% des sondés sont favorables à une disparition de leur région... pour rejoindre la Bretagne?

Par Stéphane Grammont

L'annonce d'une réforme des collectivités territoriales par Manuel Valls, qui prévoit de diviser par deux le nombre de régions, et la suppression des conseils départementaux, continue de faire réagir en Bretagne.

Beaucoup, à l'instar de Loïc Chesnais-Girard, y voient une nouvelle opportunité pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

Un sondage réalisé du 24 février au 3 mars dernier par LH2 pour France Bleu et la presse régionale indique que plus de la moitié des Français sont favorables à cette réforme. Quand il s'agit de leur propre région, 77% des Français sont défavorables à sa disparition, et 74% des sondés refusent même d'envisager le rétrécissement de leur région. 


57% des Bretons se sont déclarés favorables

C'est le cas des Bretons, qui sont 83% à être "très attachés" à leur région. C'est  10 points de plus que la moyenne nationale (73%).  Ils n'envisagent pas un rétrécissement, qui ne fait d'ailleurs partie d'aucun scénario de redécoupage. Et 52% d'entre eux sont favorables à ce qu'elle soit agrandie.

Jean-Michel le Boulanger, le vice-Président PS de la Région Bretagne, y voit "une formidable opportunité" pour une Bretagne à 5 départements

Dans ce sondage, 57% des Bretons se sont déclarés favorables au rattachement de la Loire-Atlantique à leur région (57%). Si les habitants de la Loire-Atlantique sont 63% à se déclarer en faveur de ce rattachement, les opinions sont plus partagées auprès des habitants des Pays de la Loire dans leur globalité (48% de favorables). 


Et chez nos voisins?


Chez nos voisins, hauts et bas normands sont majoritairement favorables à une fusion. Pour Laurent Beauvais, le Président du conseil régional de Basse-Normandie, "il faut arrêter de tergiverser". Il évoque un référendum sur la question en 2015, a^près les élections régionales.

Pour les Pays-de-la-Loire, la question est plus complexe. 22% des sondés sont favorables à une disparition de la région. Oui, mais pour quel redécoupage?

Dans un premier scénario, proposé par Edouard Balladur dans son rapport, la Loire-Atlantique rejoindrait la Bretagne, tandis que la Vendée intégrerait une grande région sud-Ouest. Un second scénario, qui n'a pas la faveur de Marylise Lebranchu, consisterai en une fusion des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire, pour une grande région Ouest.




A lire aussi

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus