Cet article date de plus de 6 ans

Argentine : Un Breton parcourt 5 136 km à vélo en 28 jours

Gérard Le Moy, prof de ski nautique à Guerlédan, s'est lancé un défi : parcourir 5136 km à vélo sur la route 40, le long de la Cordillère des Andes. Un exploit relevé en 28 jours, dont il a tiré une vidéo qui laisse voir les paysages époustouflants de l'Argentine.
Gerard Le Moy, un Breton de 45 ans, a parcouru 5136 km à vélo sur la route 40, qui longe la Cordillère des Andes.
Gerard Le Moy, un Breton de 45 ans, a parcouru 5136 km à vélo sur la route 40, qui longe la Cordillère des Andes.
Il s'est mis au défi d'avaler 5136 km à vélo en 40 jours. Il l'a fait en 28. Gérard Le Moy, 45 ans et prof de ski nautique à Mûr-de-Bretagne (22), est un "compétiteur dans l'âme". Alors quand il a découvert l'existence de la "Ruta 40", la route qui longe la Cordillère des Andes de la Bolivie à Ushuaïa, il s'est mis en tête d'en faire un projet de raid. "Depuis quelques temps, j'ai une véritable passion pour le vélo de route. C'est l'effort qui me plaît mais aussi le côté paysage", justifie le Breton, qui a pédalé au milieu de montagnes et de forêts aussi époustouflantes que sauvages, "rouges, oranges et dans un silence incroyable".

Un défi physique

Parti le 23 septembre du nord de l'Argentine, avec en vue une arrivée 40 jours plus tard au cap des Vierges, il a finalement passé la ligne d'arrivée le 20 octobre, seulement 28 jours plus tard. "En fonction des conditions, j'ai fait entre 75 et 285 kilomètres par jour, raconte-il. La plus grosse difficulté était de s'acclimater à l'altitude, avec la pression au niveau des oreilles. Je suis monté à 5000 mètres au plus haut". 

J'ai voulu m'inspirer du Tour du France, ça donne de la magie au vélo


Un projet familial

Le cycliste a voulu organiser son périple comme un petit Tour de France. Une équipe le suivait en 4x4 et rapportait sur les réseaux sociaux le résumé de chaque étape : le nombre de kilomètres parcourus, les difficultés, les photos du jour... "Le Tour de France donne beaucoup de magie au vélo, en véhiculant des images de vacances aux gens", explique-t-il, quand même surpris que ce "projet familial" ait rencontré autant de soutiens. 

Gabriela Mauvecin, sa femme, qu'il a rencontré en Argentine, a filmé toutes ses performances. Le couple a confié les enregistrements vidéos à une boîte de production argentine, qui en a tiré un clip de présentation. Voix off, musique d'aventure, images de sa femme ou de leur jeune fils, la vidéo tient de la bande-annonce à l'américaine, avec en prime de magnifiques paysages où l'on suit des yeux le cycliste dans son effort.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite cyclisme